@the_watcher

Captain Watch

score 2796

@The_Watcher

7 abonnements 16 abonnés

BRUXELLES

  • 576

    Notés

  • 66

    Envies

  • 3

    Alertes

Rédacteur/Chroniqueur du fanzine L'écran à temps partiel et cinéphile à temps plein

422 Pitchs

Mado

Mado (1976)

J'adore Sautet, j'adore Piccoli et Denner et j'adore leurs films sur ces bourgeois en crise de la quarantaine dans une France en fin des 30 glorieuse. Oui l'histoire est complexe avec les embranchement entre l'amour, les affaires, l'amitié mais tout sonne vrai.

jeudi 24 mars 2022


Pépé le Moko

Pépé le Moko (1937)

un trésor de film de gangster français. La description de la casbah en introduction est un morceau d'anthologie. De grands numéro d'acteur, Gabin en tête mais parfaitement accompagné de 2ond rôles comme on en fait plus.

mardi 8 février 2022


IP5: L'île aux pachydermes

IP5: L'île aux pachydermes (1992)

Dernier rôle de Montand mort 2 semaine avant la fin du tournage, un joli conte initiatique et la rencontre entre deux générations.

jeudi 27 janvier 2022


Les Barons

Les Barons (2009)

Un film de potes, Seigneurs de la glande, qui voit les responsabilités leurs tomber dessus avec l'âge adulte. Une réalisation énergique et beaucoup d'humour dans l'écriture pour un film annonçant un renouveau du cinéma belge

dimanche 23 janvier 2022


The King’s Man : Première Mission

The King’s Man : Première Mission (2021)

Très déçu du film pour ses contresens historique ( pour jouer avec la grande histoire encore faut il la connaître un peu), et une histoire très convenue en réalité. Une action mollassonne et une sous utilisation Criminel de ses interprètes

jeudi 20 janvier 2022


Showgirls

Showgirls (1995)

Le film de tous les excès d'Hollywood des 90's. Bien que le sexe soit primordial dans l'histoire, le film pâti de l'abus de certaines scènes qui n'apporte rien dans sa narration ni a son érotisme ambiant. Reste une performance exceptionnelle de Barkley qui se donne entièrement.

lundi 17 janvier 2022


Roméo + Juliette

Roméo + Juliette (1996)

une adaptation extraordinaire de la pièce de Shakespeare d'un modernisme intemporel. La mise en scène qui emprunte aux succès de l'époque comme Trainspotting ou A toute épreuve s'adapte parfaitement à la pièce et ses interprètes sont en état de grâce.

mercredi 12 janvier 2022


Pot-Bouille

Pot-Bouille (1957)

Adaptation géniale d'un Zola, le film donne la part belle aux personnages féminin et permet d'apprécier des comédiennes de renom de l'époque. Duvivier n'a pas son pareil pour filmer la lutte des classes que ce soit dans des piquets de grèves ou dans des chambres à coucher.

mercredi 12 janvier 2022


Section spéciale

Section spéciale (1975)

un film extraordinaire sur une des plus grandes horreurs de la France de Vichy. N'avoir en rôle principaux que des comédiens habituellement réservés aux seconds rôles permet d'apprécier le talent de tous ces visages si familiers mais aux noms oubliés.

mercredi 12 janvier 2022


Kingsman : Le Cercle d'or

Kingsman : Le Cercle d'or (2017)

Le film perd en surprise ce que le premier avait l'avantage d'avoir n'ayant aucune attente sur les épaules. Un casting en or pour une satire un peu convenue mais concluant l'histoire des personnages du précédent.

lundi 10 janvier 2022


Kingsman : Services secrets

Kingsman : Services secrets (2014)

Comédie d'espionnage qui parodie beaucoup le genre tout en ayant des idée de réalisation novatrice.

lundi 10 janvier 2022


Duelles

Duelles (2018)

Un thriller implacable et glaçant superbement réalisé.

vendredi 31 décembre 2021


Trahison chez les mormons : Le faussaire assassin

Trahison chez les mormons : Le faussaire assassin (2021)

Retour sur une série de crime dans la communauté mormone qui chamboula leurs croyances. NETFLIX est excellent dans la production de ce genre de documentaire qui ont tous une patte différentes.

vendredi 31 décembre 2021


La reine des neiges

La reine des neiges (2013)

Un excellent Disney qui en adaptant intelligemment un conte d'Andersen arrive grâce à des degrés de lecture habilement empilés à traiter autant de l'inclusion, l'acceptation de soi que de girl power. C'est également une très bonne comédie musicale.

mardi 28 décembre 2021


Basil, détective privé

Basil, détective privé (1986)

Adaptation d'une série de romans pour enfants qui détournent Sherlock Holmes. Le films possèdent les premières scènes animées par ordinateur et Ratigan est un des meilleurs méchants Disney.

mardi 28 décembre 2021


Encanto, la fantastique famille Madrigal

Encanto, la fantastique famille Madrigal (2021)

Un Disney très sympa qui poursuit l'exploration du folklore sud-américain. Pas de vrai antagonistes dedans le film donc on a un peu l'impression que le problème c'est que les gens ne se parlent pas honnêtement les uns aux autres mais à part ça le film est excellent .

mardi 28 décembre 2021


Franco , le dictateur oublié

Franco , le dictateur oublié (2017)

Documentaire dispo sur le Netflix belge, la série permets de mieux comprendre cette dictature fasciste qui survivra a la seconde guerre mondiale.

dimanche 26 décembre 2021


Pétain

Pétain (1993)

D'excellents comédiens mais une vision de la période historique et des personnes un peu trop romantiques surjouant la comédie des pouvoirs.

mercredi 22 décembre 2021


La Rue chaude

La Rue chaude (1962)

La quête d'amour d'un homme pour une femme en perdition dans l'Amérique de la dépression. De très beau second rôle de femmes autour d'un Laurence Harvey tout en grâce viril, dans un jeu très retenu

jeudi 2 décembre 2021


Un espion de trop

Un espion de trop (1977)

Un polar d'espionnage assez basique, projet typique de Charles Bronson qui ne profitera pas des talents du réalisateur Don Siegel comme sur le faire Clint Eastwood auparavant.

jeudi 2 décembre 2021


Les Seigneurs

Les Seigneurs (1979)

Fable sur des lycéens organisé en gang tribaux, on a surtout un portrait de la jeunesse du New Jersey dans les années 60 avec une excellente bande originale. Très atypique mais similaires dans l'ambiance à Thé Warriors et Street of Fire ou Grease

mardi 30 novembre 2021


Les Éternels

Les Éternels (2021)

Une présentation intéressante de l'univers cosmique de Marvel avec un faux airs de justice League réussi ( les pouvoirs de l'équipe sont proches de ceux de la Distingué Concurrence)

jeudi 25 novembre 2021


Innocent Blood

Innocent Blood (1992)

Variation amusante sur le thème du vampire mêlé à un film de mafia avec casiment tout le casting des Soprano.

mardi 16 novembre 2021


Le Dernier des Géants

Le Dernier des Géants (1976)

Un adieux aux armes de John Wayne qui y trouve l'une de ses plus belles interprétations. Casi autobiographique avec ce rôle d'heros de l'ouest mourrant d'un cancer.

mardi 16 novembre 2021


Tuez Charley Varrick !

Tuez Charley Varrick ! (1973)

La pépite méconnue une grande leçon de cinéma avec un film sans grandes stars mais que d'excellents acteurs, un scénario en béton et une réalisation inspirée.

mardi 16 novembre 2021


La Dernière Cible

La Dernière Cible (1988)

Le film de trop que Clint accorde au studio pour financer Impitoyable. En souhaitant se moquer du personnage dont il se désintéresse à la fin de ce siècle, il tombe dans la parodie un peu lourde et ruine bien souvent le film malgré un excellent casting.

mardi 16 novembre 2021


Le Retour de l'inspecteur Harry

Le Retour de l'inspecteur Harry (1983)

Le plus personnel des Harry pour Eastwood, le réalisant et y intégrant sa fiancée de l'époque. Iconoclastes avec un Harry passif et qui trouve des excuses au tueurs, une ambiance poisseuse rappelant les Polars des années 50. Un grand Eastwood

mardi 16 novembre 2021


L'inspecteur ne renonce jamais

L'inspecteur ne renonce jamais (1976)

Harry associé à une femme inspecteur libérée selon les standards conservateurs. C'est fun et décomplexé avec une superbe fusillade finale dans Alcatraz. Juste cool

mardi 16 novembre 2021


Magnum Force

Magnum Force (1973)

Retour frileux d'harry le dégueulasse qui se préoccupe à l'époque trop de l'image de nazi avec un uniforme que lui donne la presse libérale. Malgré le jeune Cimino au scénario, on ne dépasse jamais le cadre de la caricature inversé du premier.

mardi 16 novembre 2021


L'Inspecteur Harry

L'Inspecteur Harry (1971)

Naissance du film policier moderne fusionnant le policier solitaire des western et le tueur psychopathe des thrillers. Avec la ville filmée comme une jungle inextricable, Siegel et Eastwood créent un mythe culte.

mardi 16 novembre 2021


Sierra torride

Sierra torride (1970)

Petit western sans prétention qui singe un peu les westerns italiens et ceux de Peckinpah. Siegel et Eastwood trouvent leurs marques pour leurs Futures coopération. Bonne alchimie entre Clint et Shirley MacLaine

mardi 16 novembre 2021


Un Shérif à New York

Un Shérif à New York (1968)

Les débuts de la carrière cinématographique de Clint Eastwood en Amérique ( après les succès des westerns de Sergio Leone). Le film ressemble plus à un téléfilm pour une future série télé avec le cliché du flic de campagne dans la grande ville. Pour les fans de Clint ou de Siegel

lundi 15 novembre 2021


Du rififi chez les hommes

Du rififi chez les hommes (1955)

Sur une histoire très basique de cambriolage tirée d'un roman de Auguste Lebreton, Jules Dassin tire un superbe film noir notamment pour les 27 mn de silence durant le forçage du coffre.

jeudi 11 novembre 2021


La Barbe à papa

La Barbe à papa (1973)

Un road trip dans l'Amérique en crise des Années 30 au début du mandat de FDR. Sympathique mais suranné

jeudi 11 novembre 2021


La Bataille des Ardennes

La Bataille des Ardennes (1965)

Une bonne grosse bataille de char à l'ancienne dans un des multiples film commémoratif des grands événements de la seconde guerre mondiale.

mercredi 10 novembre 2021


Our Brand Is Crisis

Our Brand Is Crisis (2015)

Bon casting mais réalisa un peu paresseuse sur un sujet très scolaire au final.

mercredi 10 novembre 2021


L'Impasse : De la rue au pouvoir

L'Impasse : De la rue au pouvoir (2005)

Suite peu inspirée du film culte de De Palma qui tente maladroitement de faire un film anti raciste ( les trois anti héros appartiennent chacun à une origine ethnique différentes et jouent sur le racisme des parrains pour les dépouiller).

lundi 8 novembre 2021


American Gangster

American Gangster (2007)

Ridley Scott fait son Scarface en s'appuyant sur une histoire vraie qui réunira le policier et le Criminel pour une illustration de la société américaine de l'après Viêtnam.

lundi 8 novembre 2021


L'Odyssée du Hindenburg

L'Odyssée du Hindenburg (1975)

Un film policier au sein d'une reconstitution d'un drame de l'entre deux guerres. Les jeux de pouvoirs entre les factions qui composeront les camps de la WWII dont beaucoup pour l'intérêt du film. Là théorie du sabotage comme cause de l'accident est sujette à caution

lundi 8 novembre 2021


L'homme à l'affût

L'homme à l'affût (1952)

À travers le récit d'un serial killer incel avant l'heure, Dmytryck signe une oeuvre sur la paranoïa et en creux la chasse au sorcière dont il fût victime durant le McCarthysme américain. Un film en avance sur le traitement de la folie criminelle.

lundi 8 novembre 2021


Halloween Kills

Halloween Kills (2021)

La suite du remarquable Halloween 2018 gâche beaucoup de ce qui avait fait le succès de son prédécesseur. Si l'idée d'un Myers traqué était bonne sur le papier elle est piteusement exécutée et le final détruit tout ce que le précédent avait construit.La BO se maintient.

lundi 1 novembre 2021


Les Damnés

Les Damnés (1969)

À travers une famille riche le récit de la monté du nazisme en Allemagne, la main mise sur les moyens de productions et l'élimination des SA. La déliquescence de la famille étant celle de la société allemande.

dimanche 31 octobre 2021


Dogman

Dogman (2018)

Excellent drame social à l'italienne inspiré d'un fait divers populaire. Une interprétation enchantée du rôle principal

mercredi 27 octobre 2021


L'Amant de Lady Chatterley

L'Amant de Lady Chatterley (1955)

Une des premières adaptations de l'œuvre sulfureuse de D.H. Lawrence. L'élégance de la Réalisation et de l'interprétation sursoit à la pudibonderie de l'époque.

mardi 26 octobre 2021


La Nuit des généraux

La Nuit des généraux (1967)

Adaptation de deux Romans, le film mêle habilement film policier et récit de guerre historique avec un casting 5 étoiles. Un très grand classique.

lundi 25 octobre 2021


Un Couteau dans le cœur

Un Couteau dans le cœur (2018)

N'est pas Friedkin qui veut et ce film échoue lamentablement à égaler Cruising sur un sujet similaires ( serial killer dans le milieu homosexuel ante sida). Malgré une DA correct mais cliché, l'absence d'interprétation crédible et une intrigue falote le rende ennuyeux.

vendredi 22 octobre 2021


Nous ne vieillirons pas ensemble

Nous ne vieillirons pas ensemble (1972)

Pialat adapte son propre roman et fait le récit d'une relation toxique typique dans les années 70. Très bonne interprétation des deux protagonistes Jean Yann et Marlène Jobert.

vendredi 22 octobre 2021


Sous les yeux d'occident

Sous les yeux d'occident (1936)

Un très beau casting de l'âge d'or du cinéma français pour une allégorie de la fin de l'empire russe d'après un ouvrage de Joseph Conrad. Les histoires de traîtres ne vieillissent jamais.

lundi 11 octobre 2021


Mr. Pickles

Mr. Pickles (2014)

C'est gore, violent, débile. Un chien incarnation de Satan mets le.boxon dans une caricature de petite ville campagnardes américaine.

mardi 5 octobre 2021


Mourir peut attendre

Mourir peut attendre (2021)

La conclusion de l'arc Craig, une première pour la saga. Suite directe de Spectre mais avec une réalisation et une écriture plus proche de Skyfall. Beaucoup d'easter egg sur les 50 ans de la franchise qui raviront les fans. Certains se plaindront toutefois du rythme.

vendredi 1 octobre 2021


Lucky Jo

Lucky Jo (1964)

Un très bon film de gangster français adaptant un Roman de l'auteur du Doulos. Un voyage dans le Paris du début des 60's

mercredi 29 septembre 2021


Dune

Dune (2021)

Si l'on sera sûrement déçu du peu d'action comparé à d'autres SF Space opera, installation d'un univers codifié oblige, on ne peut qu'être époustouflé par la direction artistique et la réalisation qui donne vie à l'oeuvre d'Herbert. Vivement la suite.

lundi 20 septembre 2021


Les Tribulations d'un Chinois en Chine

Les Tribulations d'un Chinois en Chine (1965)

Un tex avery où Belmondo aurait remplacé Bugs Bunny,Droopy et le loup du chaperon rouge à la fois. Ca part dans beaucoup de sens avec de magnifiques décor orientaux qui annonce avec 20 ans d'avance les comédies d'aventure des 80's tel que Indy, à la poursuite du diamant Vert etc

mercredi 15 septembre 2021


La Sirène du Mississipi

La Sirène du Mississipi (1969)

Truffaut donne un contre emploi à Belmondo face à Deneuve dans la quintessence de la beauté froide fatale. Assez proche dans son idée de La mauvaise voie sur la déchéance d'un homme par amour d'une personne toxique.

mercredi 15 septembre 2021


Le Guignolo

Le Guignolo (1980)

Film tourné dans scénario qui était improvisé pendant le tournage. On sent fortement l'agrégat d'idées indépendantes forcées de devenir une histoire unie. Reste les décors fabuleux de Venise et le charisme et l'énergie débordante de Belmondo .

mercredi 15 septembre 2021


Les vécés étaient fermés de l’intérieur

Les vécés étaient fermés de l’intérieur (1976)

Pépite Française sur un scénario de Gotlib avec un Coluche débutant à l'écran face à un Rochefort plus confirmé. Bien qu'imparfait il possède de nombreux éléments qui en font un divertissement mémorable et qui a une place à part dans l'histoire du cinéma français.

mercredi 15 septembre 2021


Une chance sur deux

Une chance sur deux (1998)

Conclusion d'une rivalité entamée 30 ans plus tôt, le film n'est qu'un long hommage à la carrière des deux monstres sacrés. C'est fun bien souvent bien filmé avec pas mal de moyen pour un film français notamment sur les fusillades finales. Un fan service de 2h qui fait son job.

mardi 14 septembre 2021


Le Mauvais Chemin

Le Mauvais Chemin (1961)

Période italienne de Belmondo à une période où le romantisme socialiste englobe la production de la botte. La chute d'un fils de paysan par amour dans une relation toxique avec une prostituée. La retenue dont il faisait preuve à ses début est émouvante.

lundi 13 septembre 2021


Le Voleur

Le Voleur (1967)

Un film en costume proche du Stavisky de Resnais. Belmondo tout en retenue face à une pléiade de seconds rôles et de jeunes beautés de l'époque joue un anti Arsène Lupin, moins spectaculaire et séducteur malgré tout. Portrait du début de siècle en creux .

jeudi 9 septembre 2021


La Scoumoune

La Scoumoune (1972)

Remake de Un nommé la Rocca par l'auteur du roman initial devenu réalisateur José Giovanni. Belmondo reprend son rôle mais avec plus d'expérience et de maturité dans son jeu. Des inégalités dans le rythme et le montage datent fortement le film.

mercredi 8 septembre 2021


Classe tous risques

Classe tous risques (1960)

Rencontre de jeunesse entre un Belmondo débutant et un Ventura pas encore confirmé pour un film de gangster comme les décennies 50/60 en ont compté dans une France pleinement influencé par l'Amérique libératrice ( la guerre était il y a seulement 10 ans).

mercredi 8 septembre 2021


Promising Young Woman

Promising Young Woman (2020)

Détournement du film de rape and revenge qui laissera sur leurs faims les fans d'ultra violence justicière. Néanmoins le film jouit d'une écriture forte et d'interpretes impliqués. À voir même si j'ai préféré Revenge dans le genre.

dimanche 5 septembre 2021


Castlevania

Castlevania (2017)

Tout ce qui devrait être fait quand on s'attaque à l'adaptation d'un jeux vidéo aussi populaire : du lore, des personnages connus bien utilisés et une direction artistique en accord avec le thème. Castlevania est une des meilleures réussites de Netflix.

vendredi 3 septembre 2021


Fast & Furious 9

Fast & Furious 9 (2021)

Fan de la dernière heure avec le renouveau bourrin des épisodes 4/5/6, j'ai été écoeuré par la stupidité crasse du scénario et la Réalisation absolument immonde. C'est illisible dans l'action,les voitures ont toute l'air de sortir d'une CGI pas fini. Moche et naze.

mardi 24 août 2021


Fast & Furious : Hobbs & Shaw

Fast & Furious : Hobbs & Shaw (2019)

C'est fun s'écrit un vieil homme au loin.

mardi 24 août 2021


Brick

Brick (2005)

Brillant.un film noir d'avant guerre transposé dans l'univers des lycées américains. Un Joseph Gordon Levitt debutant épatant.une très grande réussite

mercredi 18 août 2021


Graine de violence

Graine de violence (1955)

Grand film sur l'éducation dans les milieux populaires difficile de l'Amérique post WWII. Premier film à utiliser la musique rock de la jeunesse de l'époque. Bien qu'étant militant sur la mission éducatrice des professeurs, les situations présenté ne sont pas caricaturales.

dimanche 15 août 2021


Blade of Fury

Blade of Fury (1993)

Sammo Hung livre une allégorie des peurs de la rétrocession d'Hong Kong à la Chine dans les années 90. Évitez de cligner des yeux vous manqueriez des trucs importants tant l'histoire va vite et l'action est frénétique. Un abus d'accéléré nuit à la maestria des combats toutefois.

vendredi 13 août 2021


Absence de malice

Absence de malice (1981)

Un film de reporter dans la mouvance de ''Les hommes du président'' mais qui prend le contre-pied en montrant une journaliste tombé dans le sensationnalisme au lieu de l'investigation.

mardi 10 août 2021


Warriors Two

Warriors Two (1978)

L'envol de Sammo Hung en réalisateur. Des plans sublime tant dans le découpage que sur la lumière pour les forêt de bambou, des combats brillants. On est sur la base de tour jeu vidéo beat em all d'arcade des années 80 dans la partie finale.

mardi 10 août 2021


The Suicide Squad

The Suicide Squad (2021)

James Gunn réussi son adaptation des aventures des 12 salopards version DC. Robbie s'est complètement approprié Harley et est à l'aise, Cena fait une entrée fracassante dans la franchise. Un excellent film de mercenaires dans l'univers des comics.

mardi 10 août 2021


Le Moine d'Acier

Le Moine d'Acier (1977)

Première Real de Sammo Hung ( le flic de Shanghai sur M6 pour nous mais géant du cinéma en Chine) qui nous sert un film de kung fu âpre entre des scène d'une violence rare ( de nombreux viols notamment) et la bonhomie des personnages. Les thème de son oeuvre sont tous présents.

vendredi 6 août 2021


Monsieur N.

Monsieur N. (2003)

Qui a tué Napoléon à Sainte Hélène ? Les Anglais qui souhaitaient se débarrasser d'un coûteux prisonniers ? Ses fidèles craignant d'être déshérités ? Ou lui même, n'en pouvant plus de n'être plus le maître du monde ? Voilà l'intrigue policière de ce faux film historique

jeudi 5 août 2021


Le Sicilien

Le Sicilien (1987)

Basé sur un roman de Puzo (le parrain) qui raconte la vie d'un célèbre brigand italien de l'après guerre. Très voire trop lyrique, le film n'en demeure pas moins esthétiquement superbe.

jeudi 5 août 2021


Kaamelott - Premier volet

Kaamelott - Premier volet (2021)

Kaamelott livre VII. Astier ne s'empare jamais réellement du médium cinématographique et reste trop souvent engoncé dans un format télévisuel. Malgré un combat final minable et un montage sentant le charcutage d'intrigues secondaire, le film rempli son office.

mercredi 4 août 2021


Napoléon

Napoléon (2002)

La grande période des épopées télévisuelles avant l'ère du streaming, quand France télé mettait de l'argent dans la production. Un énorme casting et une réalisation audacieuse pour de la télé de 2000. Ça s'essouffle beaucoup sur le dernier épisode mais reste grandiose.

mercredi 4 août 2021


Les Désemparés

Les Désemparés (1949)

Une mère courage avec un mari éloigné par la guerre, une fille naïve en rupture avec l'autorité parentale, des truands dont un au bon cœur : bienvenue dans un film noir américain de l'après guerre. Classique

samedi 31 juillet 2021


Quelque part dans la nuit

Quelque part dans la nuit (1946)

Un film noir bien mené avec de nombreux rebondissements grâce à l'amnésie de son personnage principal.

samedi 31 juillet 2021


Une vie volée

Une vie volée (1999)

Basé sur un récit de séjour dans un asile dans les années 60, le film tombe un peu trop souvent dans le mélodramatique malgré un casting bon mais surjouant régulièrement. Pas un chef d'œuvre mais pas un raté non plus.

samedi 31 juillet 2021


Le Stratège

Le Stratège (2011)

Comment un statistitien a changé la philosophie du baseball. Compliqué pour les non connaisseurs du sport mais hyper intéressant pour les amateurs. Très beau casting mais réalisation trop centré sur l'équipe de management.

mercredi 21 juillet 2021


Les beaux mecs

Les beaux mecs (2011)

Une excellente série française sur un vieux truand rattrapé par son passé qui se voit obligé de s'associer avec un jeune voyous de cité peu malin. Une histoire sur deux périodes avec une brochette d'acteurs exceptionnelle pour une production France télévision.profitez c français

mardi 20 juillet 2021


Demolition Man

Demolition Man (1993)

L'ultime film d'action des années 80 sorti en 96. Le last action hero de Stallone qui enterre son personnage de super soldat. Punch Line savoureuse, explosion généreuse et second degré permanent. Un petit plaisir même pas coupable.

mardi 20 juillet 2021


Ma vie à moi

Ma vie à moi (1950)

Mélodrame sur la jeune ingénue qui monte à la ville pour devenir modèle. Rien de très surprenant malgré la présence de Lana Turner dont on peut voir ici une allégorie de la carrière.

dimanche 18 juillet 2021


Chasse à l'homme

Chasse à l'homme (1993)

Arrivée de John Woo aux USA mais les fondamentaux sont là. Excellent film d'action qui réussi systématiquement à taper plus loin que ce que l'on attendait. Van damne est réduit à la portion congrue afin de mieux profiter des méchant vraiment excellent.

vendredi 16 juillet 2021


Double Impact

Double Impact (1991)

Le plaisir coupable de soirée entre potes. Van damne joue deux frères jumeaux dans des trucages datant de Méliès mais tout de même appréciable. Les méchants sont assez savoureux pour qu'on s'amuse.

vendredi 16 juillet 2021


Mort d'un pourri

Mort d'un pourri (1977)

Polar culte sur la corruption politique des années 70, Lautner livre son film le plus sec, le plus âpre pour un Delon sombre qui plus que jamais se pose en négatif des personnages de Belmondo dans cette décennie qui les voyait s'opposer au box office.

samedi 10 juillet 2021


Blood Diamond

Blood Diamond (2006)

Malgré une maîtrise du sujet assez importante pour un film d'action américain ( assez proche d'un Trafic dans l'approche) le film est assez peu engageant faute de personnages crédible ( beaucoup trop de clichés éculés) et une réalisation très classique.

vendredi 9 juillet 2021


Le Temple du Lotus Rouge

Le Temple du Lotus Rouge (1994)

Un bon film de kung du fantastique autour d'un héros du folklore chinois. Ringo Lam sort des polars urbains dont il est coutumier pour s'amuser avec le genre.

vendredi 2 juillet 2021


Les Producteurs

Les Producteurs (2005)

adaptation de la comédie musicale adaptée du film de Mel Brooks. Bien que l'action soit maintenue dans les années 50/60, les personnages ont été un peu réactualisés avec une attention particulière au rôle féminin. Les numéros musicaux sont très bon.

mardi 29 juin 2021


Les Producteurs

Les Producteurs (1967)

Un humoriste juif de broadway dézingue les producteurs de spectacle et les nazis : naissance d'un grand réalisateur et d'un parodieur de génie. Mel Brooks tape dans le mille pour son époque et si beaucoup d'humour est daté aujourd'hui c'est encore parfaitement compréhensible.

mardi 29 juin 2021


Faux témoin

Faux témoin (1987)

petit thriller avec une pointe de rape revenge assez sympathique. Mahoney de police Academy et Elizabeth McGovern (il était une fois en amérique) en tête d'affiche et Isabelle Hupert en Vamp futile.

mardi 29 juin 2021


Une Pure Formalité

Une Pure Formalité (1994)

Duels d'acteurs et réalisation en huis clos pour une alternative au film policier de garde à vue. Depardieu encore porté par l'intérêt du métier est sensible et tout en retenue étonnamment.

mardi 22 juin 2021


Gold

Gold (1974)

Ce qui commence comme un thriller dans l'univers des mines d'or et des spéculateurs en Afrique du Sud s'effondre dans un mélo romantique encore très macho ( la présence du James Bond Roger Moore n'y est pas pour rien). L'aventure n'est pas acceptable rendez-vous.

mardi 22 juin 2021


Le Nom des gens

Le Nom des gens (2010)

Grosse surprise que ce film au pitch terriblement français et se révèle plus attachant et amusant que prévu. La réalisation est souvent audacieuse dans son montage et l'alchimie entre forestier et Gamblin est très forte.

mardi 22 juin 2021


Le Retour de Martin Guerre

Le Retour de Martin Guerre (1982)

Le grand cinéma historique français pour l'un des meilleurs films de Depardieu.

vendredi 18 juin 2021


Sommersby

Sommersby (1993)

Remake de ''Le retour de Martin Guerre'' réadapté à la guerre civile américaine. Plutôt bien réalisé c'est avant tout ses acteurs, producteurs en partie du projet, qui tiennent le film.

vendredi 18 juin 2021


Le Dernier Témoin

Le Dernier Témoin (1960)

Film noir allemand qui tient la dragée haute face aux classiques américains. Une caméra très mobile pour un film de la fin de l'après guerre.

vendredi 18 juin 2021


La Mort de Superman

La Mort de Superman (2018)

Excellente adaptation d'un classique de l'histoire des comics intégré à l'univers animé de DC. La direction artistique moderne légèrement manga n'est pas ma.tasse de thé mais l'animation est propre.

mardi 15 juin 2021


Femme fatale

Femme fatale (2002)

De Palma est au pinacle de sa maestria de réalisation, de ses cadres divisés etc mais l'histoire est pathétique de clichés pourries et gâche tout intérêt pour le film. Les personnages sont fades et stéréotypés. Un cas d'école de comment gâcher des talents.

mardi 15 juin 2021


Drunk

Drunk (2020)

Un film excellent sur une bonne grosse crise de la cinquantaine de quatre amis danois. Malgré quelques défauts de rythme ( le film paraît long tout en ayant une histoire qui paraît se dérouler très rapidement) le film est poignant et ses interprètes sont sublimes.

mardi 15 juin 2021


Le Grand Bain

Le Grand Bain (2018)

Une comédie française très réussie grâce à un casting impeccable, une écriture bien plus fine qu'à l'accoutumée. Gilles Lellouche avaient déjà surpris avec le très réussi Narco confirme l'essai.

dimanche 13 juin 2021


Adieu les cons

Adieu les cons (2020)

Dupontel surprend avec un film d'une tendresse immense tout en conservant un propos résolument énervé. Pas un plan n'est gratuit et sans imagination.Elfira entre pleinement dans la gamme des grandes actrices dramatiques.

dimanche 13 juin 2021


Mandibules

Mandibules (2020)

Le film inclassable comme seul dupieux en fait aujourd'hui. Ludig et Marsais jouent parfaitement leurs partitions de loosers débiles mais pas méchant. Très sympathique bande son

dimanche 13 juin 2021


Raisons d’État

Raisons d’État (2006)

Le meilleur film jusqu'à présent sur l'histoire de la CIA et l'espionnage aux USA. De Niro se révèle être un réalisateur extrêmement pointilleux avec un grand sens du montage et du cadre. Damon et Jolie sont brillants. Un bonheur pour les amateurs du genre.

vendredi 4 juin 2021


Green Zone

Green Zone (2010)

L'équipe de Jason Bourne tourne son film dénonciation de la guerre en Irak. Malgré l'idée intéressante de filmer comme un film d'action moderne une enquête en zone de guerre ( qui s'appuie sur de véritables événement et faits de la période) Green zone reste moyen tout du long.

vendredi 4 juin 2021


A Chorus of Disapproval

A Chorus of Disapproval (1989)

Film sans grand intérêt sur une troupe de théâtre amateur disfonctionelle dans une petit village anglais. Hormis la curiosité de voir le réalisateur de Un justicier dans la ville sortir des film d'action et Hopkins cabotinant il n'y a rien dans ce film ( histoire sans enjeu)

vendredi 4 juin 2021


Papillon

Papillon (1973)

Un film grandiose alliant dénonciation d'une pratique inhumaine, amitié virile, ode à la liberté et aventure. Basé sur les mémoires d'Henri Charrière, bagnard légèrement ''affabulateur''dont je vous recommande le livre.

dimanche 30 mai 2021


Les Hommes du président

Les Hommes du président (1976)

Un film primordial sur le rôle vital d'une presse libre dans une démocratie. Pakula est au sommet de son art de filmer la paranoïa et Redford/Hoffman impliqués plus que jamais.

lundi 24 mai 2021


The Pledge

The Pledge (2001)

Sean Penn passe a côté de son sujet ( mais sait il vraiment de quoi veut il parler) Les acteurs sont trop talentueux pour être mauvais mais il manque de consistance dans l'écriture

dimanche 23 mai 2021


Baïonnette au canon

Baïonnette au canon (1951)

Premier film sur la guerre de Corée pour Fuller qui film un combat désespéré pour une unité de sacrifiant pour couvrir une retraite. Beaucoup d'actions on dirait souvent une pub pour le matériel militaire de l'époque malgré le pessimisme de l'histoire.

dimanche 23 mai 2021


Le Port de la drogue

Le Port de la drogue (1953)

Un bijou de film noir qui a deux histoires différentes selon la langue : le PCF, ultra puissant à l'époque, fit changer les dialogues pour transformer l'intrigue d'espionnage intérieur initial par un trafic de drogue. Le film n'y perd pas une once de qualité.

mercredi 19 mai 2021


J'ai vécu l'enfer de Corée

J'ai vécu l'enfer de Corée (1951)

Peu de film traite réellement de la guerre de Corée, le Vietnam ayant drainé l'imaginaire collectif. Samuel Fuller est un des seuls à le faire avec un grand brio. Loin des grands spectacles patriotique de la WWII, le film ici dresse le portrait d'un peloton disparate et âpre.

mercredi 19 mai 2021


Edmond

Edmond (2018)

Très bon film d'après la pièce de théâtre du Réalisateur. Si l'on peu déplorer l'abus d'éléments fictionnels pour faire de Cyrano une pièce bourré d'éléments biographique on appréciera les coulisses d'une création théâtrale et les clichés d'artistes.

mercredi 19 mai 2021


À cause d'un assassinat

À cause d'un assassinat (1974)

Typique thriller paranoïaque des années 70. Pakula s'échauffe avant de réaliser Les hommes du président. Une ambiance au cordeau et un Warren Beaty nerveux pour une histoire un peu grossière malheureusement mais un très bon morceau de cinéma.

mercredi 19 mai 2021


Barbara

Barbara (2017)

Jeanne Balibar est immense dans le rôle mais le film s'éparpille et rate son sujet. Reste l'oeuvre de Barbara

mercredi 19 mai 2021


Malevil

Malevil (1981)

Pépite méconnue du cinéma français sur le genre le plus casse gueule à savoir le post apocalyptique. Superbement mis en scène avec des acteurs très engagés. Ce n'est pas du spectacle mais bien une tentative de reconstitution d'une expérience sociale.

samedi 15 mai 2021


Godzilla, Mothra and King Ghidorah: Giant Monsters All-Out Attack

Godzilla, Mothra and King Ghidorah: Giant Monsters All-Out Attack (2001)

Un godzilla soft reboot un peu en forme de conte moral pas très subtil mais qui tient son récit.

dimanche 9 mai 2021


Justice League Dark: Apokolips War

Justice League Dark: Apokolips War (2020)

Un anime noir et rugueux comme un arabica ristretto dont personne ne sort Indemne. Tellement plus d'ambition et de réussite sur l'univers DCAU à qui on a lâché la bride. Une réussite totale et grandiose.

samedi 8 mai 2021


Affaire non classée

Affaire non classée (1991)

Un faux film de procès qui est essentiellement un film d'opposition père/fille très cliché. Sympa pour ses acteurs mais sans plus.

jeudi 6 mai 2021


Une femme de ménage

Une femme de ménage (2002)

Les acteurs sont touchants mais en même temps l'histoire suinte un peu trop le fantasme du troussage de domestique. La réalisation est peu inspirée.

mercredi 5 mai 2021


La dernière rafale

La dernière rafale (1948)

Film vitrine/propagande pour le FBI à la.gloire de l'organisation de J.E. Hoover. Le premier tiers du film est basé sur les entraînements et démonstration des moyens des ''G-Men'' avant d'attaquer un film noir assez classique.

lundi 3 mai 2021


La guerre des nerfs

La guerre des nerfs (1990)

Une honnête série b sur la paranoïa du bloc communiste pendant l'ère soviétique. Sutherland est parfait en fonctionnaire connaisseur des arcanes du pouvoir à l'est mais le récit manque un peu de réalisme dans son déroulé très poussif sur une inspiration kafkaïenne

vendredi 30 avril 2021


L.627

L.627 (1992)

Un des meilleurs films policier et sur la police français. Casi documentaire, Tavernier filme Paris comme Michael Mann film Los Angeles.

jeudi 29 avril 2021


Napoléon

Napoléon (1955)

Film cérémonial qui a tout du cours d'histoire déguisé en film/théâtre filmé.Une distribution qui réunit presque tout ce qui composait le cinéma français des années 50.

lundi 26 avril 2021


Le Roman de Mildred Pierce

Le Roman de Mildred Pierce (1945)

Un sublime portrait de femme enrobé d'un film noir bien tourné.

mardi 13 avril 2021


Les Proies

Les Proies (1971)

Clint tente de fracasser son image de cow boy cynique dans cette adaptation vénéneuse d'un roman à huis clos lors de la guerre de sécession. Un homme manipulateur coincé dans une pension de jeune fille. Le remake de Sofia Coppola est fade au possible.

mercredi 7 avril 2021


Agent X27

Agent X27 (1931)

Dietrich dans rôle de caméléon espion. Beaucoup de drama sur la fin pour une vague inspiration de Mata Hari. Un portrait toutefois intéressant de la société autrichienne natale du réalisateur pendant la première guerre mondiale.

mardi 6 avril 2021


L'Impératrice rouge

L'Impératrice rouge (1934)

Glorification de Catherine II de Russie pour donner à Marlène Dietrich un rôle historique à sa hauteur. Ces portraits historiques ont atrocement vieilli par leurs structures aux raccourcis facile mais Sternberg compose des plans digne des plus beaux tableaux en clair Obscur

mardi 6 avril 2021


Capitaine Blood

Capitaine Blood (1935)

Grand film d'aventure et de pirate qui réunit l'équipe triomphale de ''Les aventures de Robin des Bois d'. L'univers marin permet moins de recul pour la caméra ( on est plus souvent sur des plans serrés filmés sur le navire) mais Curtiz est toujours un grand réalisateur.

mardi 6 avril 2021


Les Aventures de Robin des Bois

Les Aventures de Robin des Bois (1938)

La plus belle et la meilleure adaptation de la légende de Robin des bois, c'est fun coloré les acteurs débordent de charisme et la réalisation est grandiose. Insurpassable encore aujourd'hui.

mardi 6 avril 2021


Blonde Vénus

Blonde Vénus (1932)

Ce qui démarre comme un mélodrame americain classique se transforme en portrait de femme libre écrasé par la société patriarcale machiste de l'époque mais qui se battra jusqu'au bout. Introduction de Marlène Dietrich dans le cinéma américain. Le reste est Histoire.

lundi 5 avril 2021


Les Nuits de Chicago

Les Nuits de Chicago (1927)

Naissance du film de gangsters americain d'après un roman noir de William Burnett ( également auteur de Little Caesar). C'est pêchu, vivant avec une superbe photographie. L'histoire du cinéma avec un grand H.

lundi 29 mars 2021


Crépuscule de gloire

Crépuscule de gloire (1928)

Vision mélodramatique de l'exil des Russes Blancs ( partisans tsaristes lors de la révolution d'octobre).Bien que muet, le film n'abuse pas de pantomimes et d'effets de style daté pour nous contre son histoire. 1er Oscar du meilleur acteur de l'histoire pour ce film.

lundi 29 mars 2021


The Stars Look Down

The Stars Look Down (1940)

Un film dur, teinté d'un mélodrame romantique pour mieux nous sonner sur la dure vie et les conditions terribles des mineurs au début du XXe siècle. Pas de pitié pour ses protagonistes, le film évite le lyrisme de Ford sur le même sujet.

dimanche 28 mars 2021


Le Vaisseau fantôme

Le Vaisseau fantôme (1941)

Une adaptation de Jack London proche des révolté du Bounty sur le thème mais avec des aspects film noir grâce à la femme fatale et au passé crapuleux des personnages.

mercredi 24 mars 2021


Le voyage de la peur

Le voyage de la peur (1953)

Ida Lupino, pionnière des femmes réalisatrice livre ici un superbe proto film de serial killer d'une exceptionnelle puissance. Une relecture moderne le trouve féministe en dénonçant l'oppression patriarcale via la figure de l'autostoppeur.

mercredi 24 mars 2021


De bruit et de fureur

De bruit et de fureur (1988)

Réalisateur controversé à raison, Brisseau toutefois un formidable réalisateur dont le talent se relèvent dans les cadrages et les lumières de ses plans. Le portrait de la banlieue abandonne le réalisme pour livrer un conte sur la jeunesse abandonné et la violence pour tout cadre

mardi 16 mars 2021


Velvet Buzzsaw

Velvet Buzzsaw (2019)

Un film assez moyen dans son histoire à l'ironie facile sur le cynisme du monde de l'art mais par contre superbe dans sa réalisation,son montage et d'autres aspects techniques. Moins brillant que le précédent film du réalisateur, Night Calls.

vendredi 12 mars 2021


Le Nouveau Stagiaire

Le Nouveau Stagiaire (2015)

C'est le type de rom'com que j'aime le plus à notre époque : des acteurs mythiques vieillissant jouant de leurs âges (de Niro et Russo ici) face à une jeune génération pas en reste en terme de second degré. Parfois il en faut pas plus .

vendredi 12 mars 2021


L'Arme fatale 4

L'Arme fatale 4 (1998)

La parfaite conclusion ( pour l'instant) de la saga qui profite pleinement de toutes références et mythe qu'elles a put mettre en place en 12 ans. Le scénario est certes très bateaux mais on a une équipe qui prends tellement de plaisir que c'est communicatif. C'EST FUN POINT

vendredi 12 mars 2021


Un cœur en hiver

Un cœur en hiver (1992)

Claude Sautet annonce le cinéma de Desplechin avec ce film : des bourgeois s'interrogent sur l'amour,la mort, l'amitié la folie... Absolument pas grand public et pourtant des thématiques si quotidienne. Emmanuelle Béart est bouleversante et Auteuil glaçant.

mardi 9 mars 2021


Exotica

Exotica (1994)

Un film a intrigues à tiroirs plutôt bien ficelé. Une ambiance érotique et mystérieuse autour d'un groupe de personnages liés par un club de striptease. Le film à le bon goût d'éviter la vulgarité facile .

mercredi 3 mars 2021


La fin d'une liaison

La fin d'une liaison (1999)

Habituellement grand amateur du travail de Neil Jordan, j'ai trouvé ce film d'un ennui abyssal. Trop de violon, trop de niaiseries et de manières sur une banale histoire de liaisons adultère avec en toile de fond la guerre et la religion. C'est juste plat.

mercredi 3 mars 2021


L'Étrangleur de Boston

L'Étrangleur de Boston (1968)

Un film d'une inventivité rare dans sa réalisation pour un sujet ressassé ( faits divers réel). Fleischer, ayant étudié la psychologie avant de devenir réalisateur s'intéresse aux sciences criminelles débutantes de l'époque et à l'enquête bien plus qu'au criminel.

mardi 2 mars 2021


Attaque Au Cheyenne Club

Attaque Au Cheyenne Club (1970)

2 cow boy luttant contre l'homophobie et les propos intolérable où il y a pas de tolérance souhaitent aller dans une BONNE AUBERGE.Mais à la place ils se retrouvent dans un bordel avec d'accortes jeunes femmes et une famille de bandits. Très sympa et un bon duo d'acteurs.

mardi 2 mars 2021


Mutafukaz

Mutafukaz (2017)

Une animation atypique pour un phénomène indépendant de la bande dessinée. C'est fun et le casting vocal est excellent ( chapeau à Orelsan et Gringe qui sont très naturels).

vendredi 26 février 2021


Ophelia

Ophelia (2018)

Une adaptation d'un roman à l'eau de rose americain qui se concentre sur Ophélie lors du drame d'Hamlet de Shakespeare. Malgré un casting excellent le film est pataud : réal faiblarde et scénario aux fraises ( le film est systématiquement hors de l'action de la pièce).

vendredi 26 février 2021


L'Arme fatale 3

L'Arme fatale 3 (1992)

A l'instar de Last Action hero, Die Hard 3 et Démolition Man, l'arme fatale 3 est un film des 80's perdu dans les 90s. Trop comique par rapport à ses prédécesseurs ( Pesci est on fire) le film possède un charme indéniable grâce à la relation entre Russo et Gibson.

vendredi 26 février 2021


L'Arme fatale 2

L'Arme fatale 2 (1989)

L'arme fatale 2 conclut les quelques arcs encore ouvert à la fin du premier. Sans réellement tomber dans la surenchère, la suite augmente un peu plus sa violence, son humour potache, le sadisme des antagonistes. Joe pesci cabotine à mort mais devient un membre de la famille.

vendredi 26 février 2021


L'Arme fatale

L'Arme fatale (1987)

Un duo impeccable pour une franchise géniale . Donner est un excellent réalisateur d'action et Gibson est incroyable physiquement. Dans le style, on mélange habilement le polar hard boiled avec la testostérone des 80's. Un régal.

vendredi 26 février 2021


L'Agence tous risques

L'Agence tous risques (2010)

Une adaptation surgonflée de la série des 80's. C'est Ultra fun avec un casting un peu cabotin mais juste ce qu'il faut pour l'hommage à la série de base. Ça casse pas 3 pattes à un canard mais on s'amuse bien et c'est le principal.

dimanche 21 février 2021


Mi$e à prix

Mi$e à prix (2006)

Le genre de pépites un peu barré avec des scénarios à tiroirs. Ça ressemble à du Guy Ritchie sauce US avec Las Vegas en fond. C'est très fun bourré de moment de bravoure pour les comédiens. À tester si on aime les films hors cadres Hollywoodien.

dimanche 21 février 2021


Narc

Narc (2002)

Du gros polar noir , viscéral esthetisant. Un film fondateur pour Olivier Marchal qui n'auraient jamais fait 36 quai des Orfèvres sans l'avoir vu. Les acteurs sont impliqués, la real léché. C'est Tom Cruise qui produit à une époque où il cherche de nouveaux real prometteur.

dimanche 21 février 2021


L'Homme qui n'a pas d'étoile

L'Homme qui n'a pas d'étoile (1955)

Excellent western sur les véritables ''cow boy'' (garçon vacher) qui n'étaient que des gardiens de troupeaux. L'implantation des barbelés pour délimiter les terres provoqua de nombreuses violences meurtrières parmi les éleveurs. Ne vous attendez pas à des duels et des shérif.

dimanche 21 février 2021


Les SS frappent la nuit

Les SS frappent la nuit (1957)

Du polar noir en pleine Allemagne nazi. Excellent pour dénoncer la société de l'époque c'est tout autant brillant en tant que film noir. Basé sur un faits divers réel ( un paysan avouant 83 meurtres),on a découvert très récemment qu'il était innocent, une victime de plus des SS.

samedi 20 février 2021


Le Massacre de Fort Apache

Le Massacre de Fort Apache (1948)

Le classique des classiques de western. Un premier coup de ciseau sur le schema raciste méchant indien contre gentil cowboy que Ford avait précédemment mis en place dans La charge fantastique. Premier volet d'une trilogie sur la cavalerie, très bon duel entre Fonda et Wayne.

mercredi 17 février 2021


Le Convoi des braves

Le Convoi des braves (1950)

Western pionnier sur la conquête de l'ouest, Ford filme les convois comme personne. L'intrusion d'une famille de bandits donne un peu de piment à un voyage somme toute peu trépidant dans le fond. La galerie de portraits et l'étude de mœurs sont les principaux attraits.

mardi 16 février 2021


Milou en Mai

Milou en Mai (1990)

Une galerie de portraits de bourgeois pendant les évènements de mai 68. C'est très satirique mais sympathique .

mardi 16 février 2021


Corridors of Blood

Corridors of Blood (1958)

Petit film utilisant le Londre Victorien médical et la recherche de l'anesthésie pour crée autour un thriller sur fond de misère. C'est filmé comme un film d'horreur de l'âge d'or du cinéma.

lundi 15 février 2021


Rio Conchos

Rio Conchos (1964)

Western recommandé par Tarantino pour apprécier son once upon a time in Hollywood, Rio Conchos est un bon western mêlant aventure et action mais manque cruellement de star power dans son cast malgré du talent mais aussi d'une réalisation un peu moins formel.

lundi 15 février 2021


La Maison des étrangers

La Maison des étrangers (1949)

Du très bon film noir à l'ancienne avec un mélange d'affairisme, de criminalité, une femme fatale et des trahisons de la vengeance. Des têtes connues au cast comme Richard Conte (Barzini dans le Parrain) et l'immense Edward G. Robinson.

jeudi 11 février 2021


Les forbans de la nuit

Les forbans de la nuit (1950)

Énorme classique du film noir tourné à Londre pour fuir la chasse au sorcière d'Hollywood, le film profite de ce dépaysement pour s'ancrer dans le Londres interlope. Les accents sont naturels et les décors peu artificiels. Très bon c'est et une scène de lutte haletante.

jeudi 11 février 2021


Les trois vies de Gundermann

Les trois vies de Gundermann (2018)

Récit d'un drame allemand lors de la réunification, le film est peu accueillant pour un public non initiés à l'histoire de la RDA. Même avec, on arrive pas à avoir de l'attachement encres le protagoniste. Un peu dommage tant le sujet de la collaboration avec la Stasi est porteur.

jeudi 11 février 2021


La tête d'un homme

La tête d'un homme (1933)

3e adaptation du personnage du commissaire Maigret, 5e roman de la série de Simenon, le film permet de découvrir le Paris populaire des années 30. Duvivier sera plus inspiré dans sa carrière mais livre tout de même un film noir très honnête mais au rythme très lent trop daté.

mardi 9 février 2021


Les Pirates du Métro

Les Pirates du Métro (1974)

le typique petit polar américain des 70's très efficace dans son récit de l'action, à l'intrigue resserrée et aux gueules d'acteurs burinés par le temps. Le code couleur pour les preneurs d'otage a été piqué par Tarantino dans Reservoir Dogs et Tony Scott a fait un remake.

mardi 9 février 2021


Tout l'Argent du Monde

Tout l'Argent du Monde (2017)

Excellent thriller sur une affaire réelle qui marqua l'histoire. Le casting international permet d'apprécier grandement les différentes cultures de jeu à travers le monde. Chapeau a Plummer qui remplaça Kevin Spacey au pied levé et livre une prestation oscarisable en 12 jours.

dimanche 7 février 2021


Rock

Rock (1996)

Le fun absolu. Le duo Cage/Connery est un régal, Harris est super vilain aux morceaux de bravoure réjouissants. C'est probablement ce que nous aurons de plus proche d'une adaptation de Metal Gear Solid au cinéma dans l'équilibre infiltration/action au cinéma.

dimanche 7 février 2021


Jamais plus jamais

Jamais plus jamais (1983)

Grâce à un imbroglio juridique, ce James Bond non officiel , remake de Opération Tonnerre possède tout le second degré nécessaire pour être un impératif à voir dans la saga. Une scène d'affrontement sur un jeu vidéo très 80's en fait même un film culte pour moi.

dimanche 7 février 2021


Outland… Loin de la Terre

Outland… Loin de la Terre (1981)

Remake/adaptation de ''Le train sifflera 3 fois", Hyams, qui avait réalisé une suite à 2001 l'odyssée de l'espace est à l'aise avec les environnements spatiaux. Connery est très bon en homme décidé à ne plus se coucher devant la corruption.

dimanche 7 février 2021


Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça !

Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça ! (1984)

Un film bien foufou sur une famille pauvre de Madrid. Ça pourrait être une version trash ibérique de Malcolm.

jeudi 4 février 2021


Tout sur ma mère

Tout sur ma mère (1999)

Almodovar livre une oeuvre très poignante sur la maternité,la perte d'un enfant. Énorme travail de ses interprètes qui sont le cœur de sa réalisation.

jeudi 4 février 2021


La Nuit du chasseur

La Nuit du chasseur (1955)

Un chef d'œuvre. Une oeuvre glaçante, filmée avec une inspiration expressionniste allemande de toute beauté. Mitchum est vénéneux et psychotique à souhait dans cette traque d'enfants.

mardi 2 février 2021


La Griffe du passé

La Griffe du passé (1947)

Un exemple parfait de ce qu'est un film noir: femmes fatales, gangsters, détective privé désabusé, passé complexe etc. Un affrontement entre de jeune Mitchum et Douglas l'attrait principal du film qui a malheureusement aujourd'hui beaucoup vieilli.

mardi 2 février 2021


Le fruit défendu

Le fruit défendu (1952)

Une bonne adaptation de Simenon qui permet à Fernandel de changer de registre . Le film est moins dur que le roman mais plus cru dans son érotisme ( oui la nudité existait au cinéma avant 68). Un très bon classique du cinéma français.

dimanche 31 janvier 2021


La Promesse

La Promesse (2020)

TF1 récupére les meilleurs auteurs de la fiction de Canal pour un polar à double temporalité assez prenant avec un casting très agréable (mention spéciale à Sophia Essaïdi). Il y a quelques trous dans le scénario qui malgré 6 épisodes bâcle quelques intrigues mais c'est du bon.

vendredi 29 janvier 2021


Vivement dimanche !

Vivement dimanche ! (1983)

Truffaut se paye un plaisir de cinéphile a recréer un film noir à l'ancienne. Cela reste hélas trop formel sans grand fond pour nourrir le projet. Ardent fait trop Ava Gardner/Lauren Bacall du pauvre et Trintignant est un brin monolithique. Ça se regarde tout de même pour le N&B.

vendredi 29 janvier 2021


L'Homme qui aimait les femmes

L'Homme qui aimait les femmes (1977)

Film français.exe Truffaut livre une fable qui se veut une comédie de mœurs sur un séducteur qui se remémore ses multiples conquêtes. S'il est bien plus attiré par le sentiment d'amour que par la bagatelle, le film porte le poids des ans sur son rapport aux femmes.

vendredi 29 janvier 2021


HHhH

HHhH (2017)

Un récit trop incomplet de l'ascension et la mort de Heydrich, théoricien de la solution finale et boucher de la Tchécoslovaquie. Ça survole beaucoup trop le sujet pour être mémorable mais ce qui est dit et montré est fait avec talent.

jeudi 28 janvier 2021


Le Colonel Chabert

Le Colonel Chabert (1994)

Un des grands rôle de Depardieu qui n'est jamais aussi bon que lorsqu'il est confronté à de grands acteurs (Luchini en tête qui est étonnant tant on est habitué à ses surjeux). Le film est aussi une très appréciables reconstitution du Paris de la restauration.

jeudi 28 janvier 2021


Le colonel Chabert

Le colonel Chabert (1943)

Une adaptation sans fantaisiesdu classique de Balzac. Le film tient pour la prestance de ses comédiens Raimu en tête.

jeudi 28 janvier 2021


Brubaker

Brubaker (1980)

Une fictionnalisation d'un scandale d'état americain sur la corruption généralisée d'une prison. Basé sur le récit d'un directeur réformateur, le film laissé un goût d'inachevé avec une fin qui coupe court à beaucoup d'intrigues. À noter un court rôle d'un jeune Morgan Freeman.

jeudi 28 janvier 2021


Vincent, François, Paul et les autres

Vincent, François, Paul et les autres (1974)

Le film de l'homme blanc vieillissant des années 70 (sans aucune ironie méchante). J'adore ce film pour ses 4 interprètes nous livrant une très belle histoire d'amitié. Les femmes sont peu présentes dans êtres caricaturales. Un film de son époque mais qui vaut encore le coup.

mardi 26 janvier 2021


Becket

Becket (1964)

Un grand classique de ces films épiques qui permettent à de grands acteurs de sortir de grandes répliques en costume. Adaptation somptueuse d'une pièce de Jean Anouilh ( Cocorico) par des spécialistes de Shakespeare. Peter O'Toole a les meilleurs morceaux.

mardi 26 janvier 2021


La fin de Mr Vampire

La fin de Mr Vampire (1988)

Dernier volume de l'équipe de production originale, tourné à la suite du 3 donc sans les acteurs habituels. Beaucoup plus comique tendance soap/sitcom, le film progresse vers le grand n'importe quoi qui achève l'expérimentation du genre que fut la Ghost kung fu comedy.

mercredi 13 janvier 2021


Mr Vampire et les démons de l’enfer

Mr Vampire et les démons de l’enfer (1987)

Retour sur les bon rails pour la saga de Sammo Hung et Ricky L'au : époques médiévale, humour burlesque et surtout KUNG FU ! Plus mature dans son contenu, Mr Vampire retrouve tout les ingrédients qui avaient fait le succès du premier en y ajoutant de l'autoparodie salvatrice.

samedi 9 janvier 2021


Le retour de Mr Vampire

Le retour de Mr Vampire (1986)

La suite du succès surprise Hong Kongais est minée par le grand n'importe quoi de son scénario qui multiplie les scènes burlesques sans cohérence en copiant avec moins de moyens le grand succès de l'époque ET. Ça reste très drôle mais perd beaucoup de son intérêt initial.

samedi 9 janvier 2021


Les Grandes gueules

Les Grandes gueules (1965)

Un de mes films français préféré. Sur une histoire classique de prisonniers, de vengeance et de "bonhommes" de José Giovanni, Robert Enrico filme de superbe extérieurs de forêt des Vosges avec une bande d'acteusr truculents dont un Bourvil à contre emploi exemplaire.

jeudi 7 janvier 2021


Un papillon sur l'épaule

Un papillon sur l'épaule (1978)

Deray et Ventura sortent de leurs zone de confort en réalisant un film d'espionnage du point de vue d'un personnage extérieur au milieu qui ne se transforme pas en héros. C'est un film de l'impuissance sans le sens du martyre. C'est assez passionnant de ne jamais rien savoir.

mercredi 30 décembre 2020


Noël chez les Muppets

Noël chez les Muppets (1992)

Comme l'intégralité des productions de la terre, les Muppets ont leurs versions du conte de Noël de Charles Dickens. La VF est une merveille (c'est ma madeleine de Proust ce film). D'excellentes chansons liés à des effets spéciaux très réussis en font une réussite.

mardi 29 décembre 2020


L'Armée des ombres

L'Armée des ombres (1969)

Le plus grand film de l'histoire sur la résistance. Le livre était superbe le film est sublime. La tragédie est porté par ceux qui l'ont vécu (Melville fit partie d'un réseau de résistance important à l'époque). Le 1er film français qui revient sur cette époque sans concession

mardi 29 décembre 2020


L'Aventure c'est l'aventure

L'Aventure c'est l'aventure (1972)

Un pur film de copains avec comme bande de truands magouillards Ventura, Brel, Denner,Maccione et Gérard. C'est un Lelouch donc y a beaucoup d'improvisation de la part des comédiens et ça donne des scènes lunaires. P'tit caméo de Johnny qui me fait beaucoup marrer perso.

mardi 29 décembre 2020


Le Ruffian

Le Ruffian (1983)

Un film d'aventure français dans la lignée de Les aventuriers qui était également inspiré d'un livre de José Giovanni. C'est sympa on voit des décors de forêt canadienne peu commun pour le cinéma français mais c'est assez vide en vrai en terme de péripéties.

mardi 29 décembre 2020


LEGO Batman : Le film

LEGO Batman : Le film (2017)

En tant qu'Uber fan de Batou certains éléments me font cringer mais l'essentiel du lore est super bien respecté voire très juste dans son analyse. La VO est top avec des acteurs qui seraient excellent dans leurs personnages dans un film live. Une réussi de plus pour le Legoverse.

lundi 28 décembre 2020


Chouans!

Chouans! (1988)

Un film qui avait sur le papier beaucoup d'éléments intéressants comme les acteurs,son sujet et son réalisateur mais se révèle au final plat. L'histoire du trio amoureux au milieu de la Grande Histoire de France est très mal traitée en prenant trop de place pour pas grand chose.

lundi 28 décembre 2020


Le Secret

Le Secret (1974)

Un film très surprenant qui à une relative tranquillité de réalisation allie un scénario sous tensions aux nombreuses fausses pistes. La truculence de Noiret se marie bien avec la sécheresse de Trintignant face à une Jobert toute en fragilité. Un bijou a redécouvrir.

dimanche 27 décembre 2020


Opération Odessa

Opération Odessa (2018)

Un super documentaires avec les témoignages de gangster russe et cubano colombien de toute beauté. Les affranchis rencontre Scarface dans la vraie vie c'est fendard tant leurs pérégrinations sont tarés. C'est vraiment très cool.

samedi 26 décembre 2020


Chambre 2806 : L'Affaire DSK

Chambre 2806 : L'Affaire DSK (2020)

Un nécessaire retour en arrière sur cette affaire qui prefigura me too. Montage et structure typé Netflix, les témoignages de Nafissatou Dialo et Tristane Banon sont très puissant.

jeudi 17 décembre 2020


L'Espion tombé du ciel

L'Espion tombé du ciel (2019)

Un très bon documentaires sur un mystère entourant les services secrets égyptien et israélien lors des guerres de 6 jours et du Kippour. Très pointu pour qui s'intéressent au monde du renseignement.

jeudi 17 décembre 2020


Trump : Un rêve américain

Trump : Un rêve américain (2017)

Un docu Netflix (qui devient un genre de documentaires) qui permet d'avoir une vision un peu plus globale de la relation de Donald Trump et les USA. Beaucoup d'archives que probablement peu de non Américain connaissent sont le point fort de cette mini série.

jeudi 17 décembre 2020


The Tailor of Panama

The Tailor of Panama (2001)

L'une des meilleures adaptations à mon sens de John Le Carré. Le roman était déjà formidable et Boorman s'en empare parfaitement en utilisant habilement l'alors fringuant James Bond Brosnan . C'est du très bon vrai film d'espionnage plein de faux semblant. Rush et Curtis au top.

mercredi 16 décembre 2020


La Colline des hommes perdus

La Colline des hommes perdus (1965)

Un film d'une sécheresse indécente sur la stupidité de la rigueur militaire. Comme toujours chez Lumet ce sont les acteurs qui epatent le plus mais sa réalisation n'est pas en reste avec des plans séquence audacieux lors de scènes tumultueuses. Supérieur à Full Metal Jacket.

mercredi 16 décembre 2020


Le Verdict

Le Verdict (1982)

Un immense film de procès qui poursuit l'obsession de son réalisateur pour l'étude de cas de figures christiques dans des affaires de corruption après Serpico et Le prince de New York.

mercredi 16 décembre 2020


On ne vit que deux fois

On ne vit que deux fois (1967)

Un bon James bond qui a mal vieilli, particulièrement cringe sur le sexisme même pour l'époque et qui souffre de quelques incohérences fainéantes sur son scénario. Connery se lasse du rôle et ça se voit.

dimanche 13 décembre 2020


Tandem

Tandem (1987)

Deux très bon rôles pour Rochefort et Jugnot qui s'y montre très touchant. Les études de caractères des personnages secondaires sont un brin caricaturales mais le film reste poignant.

mardi 1 décembre 2020


Highlander

Highlander (1986)

Madeleine de Proust de vidéo club , le film est un pot pourri des années 80 en terme de pop culture. Les seules bonne idées de réalisation viennent d'autres classiques de la décennie. À voir en VF car Lambert est nul à chier en anglais. Connery domine le tout avec panache.

vendredi 27 novembre 2020


Dr Folamour

Dr Folamour (1964)

Kubrick illustre la folie de l'état d'esprit americain pendant la guerre froide avec ce film à l'humour noir ravageur digne d'un cartoon pour adulte. Les décors de Ken Adams (futur décorateur des James Bond) sont sublime et épousent parfaitement la grandiloquence de Kubrick.

vendredi 27 novembre 2020


Point limite

Point limite (2000)

Remake en live (filmé et diffusé en direct comme une pièce de théâtre), cette version du classique de Lumet est un peu plus vivante grâce à celà mais aussi à la réalisation un peu plus mobile. Déluge de star de l'époque mais c'est du très bon

jeudi 26 novembre 2020


Point limite

Point limite (1964)

Un grand film qui aura eu le malheur de se produire en même temps que Dr Folamour. Version sérieuse et très noire de celui-ci, le film est très sec dans sa réalisation (pas de musique, montage sans effets, cadre rapproché pour mieux apprécier le jeu d'acteur). À voir.

jeudi 26 novembre 2020


Les Sept de Chicago

Les Sept de Chicago (2020)

Aaron Sorkin, spécialiste de la fiction politique avec les excellente série West Wing et Newwsroom livre ici un film de procé d'excellente facture où il évite ses tics d'écriture/réalisation pour mieux servir ce moment historique de la justice américaine avec un casting divin.

jeudi 12 novembre 2020


Conan le destructeur

Conan le destructeur (1984)

Une suite trop simple après le mythique de Millius. Fleisher réalise tout de même un honnête film d'aventure mais qui perd beaucoup en ambition. Dommage car il y avait une excellente matière première à exploiter.

jeudi 12 novembre 2020


Conan le barbare

Conan le barbare (1982)

Chef d’œuvre d'Heroic Fantasy qui trahit intelligement l'oeuvre d'Howard pour livré une vision propre à son réalisateur mélangeant habilement concept philosophique nietchzéen, opéra, mythologie etc. Schwarzzy est parfait pour cette partition de surhomme se jouant du destin.EPIQUE

jeudi 12 novembre 2020


Chapeau melon et Bottes de cuir

Chapeau melon et Bottes de cuir (1998)

Le film est raté sur tout les plans : sous entendus sexuels omniprésent et grossier, intrigue bâclée en, réal inexistante, cabotinage de tout les acteurs MAIS on a Sean Connery qui joue un pur méchant jamesbondien et on sent que Fiennes et Thurman s'amusent alors pourquoi pas

jeudi 12 novembre 2020


Zardoz

Zardoz (1974)

Mi culte mi nanard, ce film est un pur produit de SF hippie. John Boorman tourne dans son jardin une oeuvre qui lui fut inspiré en rêve. Bien que les effets spéciaux ait très mal vieilli le film est très inventifs et les acteurs sont impliqués. Sean Connery dynamite son image.

lundi 9 novembre 2020


Spartacus: les Dieux de l'Arène

Spartacus: les Dieux de l'Arène (2011)

Tout les éléments qui manquaient à la première saison de la série originelle sont corrigés ici. Beaucoup de psychologie sur les origines de chaque personnages qui servira fortement les l'intrigue des saisons suivantes.

vendredi 6 novembre 2020


De Gaulle, l'éclat et le secret

De Gaulle, l'éclat et le secret (2020)

Bien produits pour une reconstitution historique entrecoupé d'image d'archives, la série réussi son Paris de se poser en The Crown français. Le choix de Labarthe de ne pas imiter de Gaulle mais d'adopter son phrasé est un gage de naturel à mon sens.

mercredi 4 novembre 2020


L'Exorciste chinois 2

L'Exorciste chinois 2 (1990)

Clôturant un genre qu'il avait créé, développé et vu pillé la décennie précédente, Sammo Hung réunit tous les éléments ayant réussi dans le précédent volet et ses ''enfants'' Mr Vampire. Plus romantique mais plus épique,une suite aussi bonne que l'original.

mardi 3 novembre 2020


L'Exorciste chinois

L'Exorciste chinois (1980)

Sammo Hung crée un genre atypique exclusif au territoire hong-kongais mélangeant clichés des films d'arts martiaux, superstitions bouddhiste s et horreur grande guignolesque. C'est fun sans prétention et comme toujours, les effets spéciaux caoutchouc et pétard vieillissent bien.

mardi 3 novembre 2020


Mr Vampire

Mr Vampire (1985)

Reproduisant la recette de son succès précédent avec L'exorcisme chinois, Sammo Hung ici producteur installe pour la décennie 80 le burlesque martial horrifique. Drôle, rythmé avec des effets spéciaux à l'ancienne pétaradants, Mr Vampire est une bonne comédie qui ne vieillit pas

mardi 3 novembre 2020


La Rose et la Flèche

La Rose et la Flèche (1976)

Je suis partagé sur ce film : l'idée d'un Robin vieillissant est attirante et Connery parfait pour le rôle mais le ton général tire le pathétisme vers le comique et nuit à l'intrigue dramatique entre Robin et Marianne. Parfaitement produit le film souffre de son entre deux.

lundi 2 novembre 2020


L'Homme qui voulut être roi

L'Homme qui voulut être roi (1975)

Un très grand film d'aventure tragique d'après une nouvelle de Rudyard Kipling. John Huston filme ici comme David Lean. Connery et Caine sont stratosphérique. Un des chef d’œuvre du cinéma.

lundi 2 novembre 2020


Opération Tonnerre

Opération Tonnerre (1965)

Mon James Bond préféré : Le Spectre devient concret avec Blowfeld et Largo, la bataille sous marine reste encore un morceau de bravoure inégalé et les James Bond Girls de cet opus sont les mieux écrites jusqu'à la période Craig. Connery ne surpassera jamais ce niveau de bonditude

lundi 2 novembre 2020


Goldfinger

Goldfinger (1964)

Le vrai départ de la folie "James Bond". Tout les ingrédients sont là et à leurs summum : musique fantastique, générique sublime, ampleur épique de l'intrigue et chaque interprètes parfaitement à l'aise avec son personnage. Le plus culte pour beaucoup mais un impératif pour tous.

lundi 2 novembre 2020


Family business

Family business (1989)

Sidney Lumet filme encore une fois une histoire New-Yorkaise taillée pour ses interprètes : Sean Connery est jubilatoire en vieil escroc écossais, Dustin Hoffman touchant en père courage, Matthew Broderick hérisse le poil en fils ingrat. Seule l'intrigue est un peu faible.

lundi 2 novembre 2020


Belmondo, le magnifique

Belmondo, le magnifique (2017)

Documentaire très sympa avec pas mal d'interview d'époque intéressante.

vendredi 23 octobre 2020


Along with the Gods : The last 49 Days

Along with the Gods : The last 49 Days (2018)

Beaucoup plus sympa et fun que le premier qui installait l'univers.

vendredi 23 octobre 2020


Along With the Gods : The Two Worlds

Along With the Gods : The Two Worlds (2017)

Une curiosité coréenne, ayant dépassé les Avengers sur le territoire national. Visuellement très réussis avec un univers assez interessant et un casting attachant. Imbitable si on regarde pas le 2 à la suite par contre.

vendredi 23 octobre 2020


La Légende de Zu

La Légende de Zu (2001)

Techniquement plus à la pointe que le premier, les effets numériques vieillissent moins bien, l'histoire est plus aléatoire avec des nouveaux éléments sortant du chapeau des protagonistes toutes les 30s. Une déception par rapport au premier mais un film correct au demeurant.

vendredi 23 octobre 2020


Zu, les guerriers de la montagne magique

Zu, les guerriers de la montagne magique (1983)

Un film qui relança le film de sabre en Chine tout en le réinventant pour les décennies à venir (Tigre et Dragon ou Le Secret des poignards volants lui doivent tout) Le temps donne beaucoup de charme au effets spéciaux balbutiant de l'époque mais la réal est inventive.

vendredi 23 octobre 2020


Nomads

Nomads (1986)

J'adore McTiernan et Pierce Brosnan MAIS je me suis fait chier comme un rat mort devant ce film. Je comprends rien à l'histoire, je retrouve rien du style du roi de l'action. Content de l'avoir évacuer de ma liste de curiosité mais je ne le recommande pas.

vendredi 23 octobre 2020


Les Frères Sisters

Les Frères Sisters (2018)

Très bon western mais à trop vouloir s'éloigner dédramatiser la violence on finit par s'ennuyer. Le film initiatique a un rythme bien lent pour nous tenir éveillé tout du long. Bien mais pas top

lundi 19 octobre 2020


Constantine: La Cité des Démons - Le Film

Constantine: La Cité des Démons - Le Film (2018)

La meilleure adaptation du personnage existante. C'est violent et cynique comme l'oeuvre originale et possède certains choix artistiques qui vous prendront par surprise. Agréable.

lundi 19 octobre 2020


Justice League Dark

Justice League Dark (2017)

Toujours aussi étonnant de voir à quel point les films animés DC bien plus ambitieux, mature et fidèle aux comics que les films avec acteurs. Une bonne histoire qui introduit fort bien l'univers magique dans le DCAU.

lundi 19 octobre 2020


Churchill

Churchill (2017)

Malgrès un casting plus que correct, le film en s'attachant a humaniser Churchill le rend faible et geignard rendant la conclusion sur le fameux discours avant le D-day incongru. Dommage

lundi 19 octobre 2020


Spartacus

Spartacus (2010)

Malgré un vieillissement des effets spéciaux et de la réalisation, la série arrive a se rendre attachante grâce à une écriture qui s'élève à chaque saison (la 1ere est meh, la mini série est bonne, les saisons 2 et 3 sont excellentes). Son final est superbe.

lundi 19 octobre 2020


Bons baisers de Russie

Bons baisers de Russie (1963)

Très daté dans son environnement guerre froide, le film a su tirer les enseignements des erreurs du premier et trouve son identité : organisation terroriste, méchant charismatique, belles filles, machisme à l'ancienne, beaux décors exotiques et bande son sublime.

jeudi 8 octobre 2020


James Bond 007 contre Dr. No

James Bond 007 contre Dr. No (1962)

La génèse d'un mythe. Hésitant à suivre la voie des films d'espionnage d'Hitchcock et le côté pulp des romans, le film est un peu mou tout en ayant tout les éléments qui feront le succès de la saga. Sean Connery est par contre d'une perfection de tout les instants. Un classique

jeudi 8 octobre 2020


Fleming : L'homme qui voulait être James Bond

Fleming : L'homme qui voulait être James Bond (2014)

Semi biopic qui présente en enjolivant un peu la vie de Ian Fleming et toute les personnes qui lui inspireront les personnages de son œuvre. Le trait est un peu forcé pour faire des références clin d’œil à la saga James Bond au cinéma qui s'est très éloigné des livres.

jeudi 8 octobre 2020


Embrasse-moi vampire

Embrasse-moi vampire (1988)

Un film culte pour le surjeu hystérique de Nicolas Cage fournissant de nombreux même et GIF. Le film est une allégorie très simple de la drogue et l'addiction. Très typé 1990, on passe un agréable moment devant.

jeudi 8 octobre 2020


Les assassins sont parmi nous

Les assassins sont parmi nous (1946)

Un des grands film allemands d'après guerre qui regarde son triste passé en face. A classer au côté de Le général du diable. Très bon film en clair obscur

mardi 15 septembre 2020


Roman Empire

Roman Empire (2016)

Mi documentaire mi fiction, Roman Empire raconte la vie de 3 empereur emblématique de l'histoire antique : César, Neron, Comode. Narration de Sean Bean, belle production des scènes de reconstitution et intervention d'historien rendent la série très agréable et assez instructive.

mardi 15 septembre 2020


Hitler, une carrière

Hitler, une carrière (1977)

Un documentaire d'archive qui suit l'ascension et la chute d'Hitler en décrivant le contexte historique allemand. Moins grandiloquent qu'un Apocalypse Hitler mais tout aussi poignant.

lundi 7 septembre 2020


Le Chinois se déchaîne

Le Chinois se déchaîne (1978)

Le premier film de kung fu burlesque. Naissance d'un genre et d'une star dans un renouveau du genre qui sorti enfin de l'ombre de Bruce Lee . Un film de référence pour les amateurs de kung fu grâce à la chorégraphie de Yuen Woo Ping, maître des combats de Matrix entre autre.

lundi 7 septembre 2020


Niki Larson

Niki Larson (1993)

La folie du cinéma Hong Kongais des 90's au service du manga le plus populaire de l'époque. Intégrant très sympathiquement les éléments de pop culture de la période et jouant de son médium d'adaptation, le film est une folie très amusante.

lundi 7 septembre 2020


The Man Who Would Be Polka King

The Man Who Would Be Polka King (2009)

Documentaire sur Jan Lewan, chanteur de polka immigré polonais aux USA qui créa une arnaque de style Ponzi pour pouvoir poursuivre sa carrière musicale. Le documentaire a des présentations très datés mais l'histoire est assez fascinante. Jack Black en fera un film

mercredi 2 septembre 2020


Notre parrain

Notre parrain (2019)

Un documentaire qui prend au tripes sur le premier mafioso italien qui brisa l'omerta pour sauver sa famille. Si il y a quelques faiblesses et trous dans le sujet dû à la necessité de protéger l'anonymat des intervenants, le film est un très bon complément à Le Traître.

mercredi 2 septembre 2020


Itinéraire d'un enfant gâté

Itinéraire d'un enfant gâté (1988)

Un des plus grands film de Belmondo qui nous fait regretter qu'il n'ait pas embrasser plus de rôles de mentor à la fin de sa carrière. Une des rares histoires de Lelouch qui soit entraînante. Anconina est comme dans Tchao Pantin superbe.

mercredi 2 septembre 2020


Stavisky

Stavisky (1974)

Un film qui porte la marque de ses auteurs : le scénario de Jorge Semprun ressemble àses travaux avec Costa Gavras, la réal de Resnais est au diapason de l'interprétation de Belmondo qui joue sur l'aspect romantique séducteur de Stavinsky. Un grand film sur une histoire française

mercredi 2 septembre 2020


Fear City : New York contre la mafia

Fear City : New York contre la mafia (2020)

excellente mini série documentaire sur la chute de la mafia à New-York. Très complet sur les moyens judiciaires (Loi Rico), techniques (écoutes,filatures...) déployé par le FBI et le Procureur général de la ville, les témoignages et reconstitutions sont le grand plus de la série.

lundi 31 août 2020


Un Nommé La Rocca

Un Nommé La Rocca (1961)

Un des premiers films de Jean Becker d'après un roman de José Giovanni. C'est très daté avec un Belmondo en début de carrière qui est très effacé (c'est le rôle )et une narration assez trouée. Film de jeunesse de deux futurs géants du cinéma français.

lundi 31 août 2020


Le Président

Le Président (1961)

Un monument du cinéma français grâce aux acteurs Blier et Gabin, aux dialogues d'Audiard et à la réalisation avant gardiste pour l'époque de Verneuil. Du roman de la solitude sénile de Simenon, Verneuil tire une critique du parlementarisme qui est encore trop d'actualité.

dimanche 30 août 2020


L'Affaire Al Capone

L'Affaire Al Capone (1967)

Roger Corman, légendaire producteur qui lança la carrière de Scorsese, Coppola, Dante entre autre était aussi un réalisateur pas maladroit. Le film est malheureusement très daté dans son côté reconstitution d'un des crimes les plus violents de la prohibition mais ça se regarde .

jeudi 27 août 2020


Razzia sur la Chnouf

Razzia sur la Chnouf (1955)

Très grand polar à la française qui révélait au grand publique de l'époque le fonctionnement du trafic de drogue (l'auteur du roman d'origine est un ancien truand reconverti dans l'écriture). L'argot d'époque est véritable. La lumière rend de nombreux plan magnifique.

mardi 25 août 2020


Night Call

Night Call (2014)

Sublime film néonoir et critique de l'info spectacle. Des acteurs criant de vérité, un rythme lancinant idéal pour un visionnage nocturne. le personnage principal fait penser à Arthur Fleck de Joker. Pour les amateurs de paumé dangereux et de décors urbains

mardi 25 août 2020


Crash

Crash (1996)

Cronenberg est réputé pour sa capacité a créer le malaise chez son spectateur. Crash ne déroge pas à la règle : fétichisme déviant de la toute puissante mécanique automobile, il est un porno mécanophile comme le roman dont il est l'adaptation se définissait lui même.

mardi 25 août 2020


Bob Roberts

Bob Roberts (1992)

Terrifiant de découvrir en 2020 un film satirique qui décrit à la virgule près la campagne de 2016 de Donald Trump. Tim Robbins réalise l'un des meilleurs films de fiction sur la politique américaine du siècle.

dimanche 16 août 2020


Dark Waters

Dark Waters (2019)

Todd Haynes réussit là où Spotlight pêche. Sur un sujet similaire (une enquête sur un énorme scandale), Dark Waters avec plus d'ampleur dans sa réalisation nous fait ressentir bien plus de (re)sentiment face à l'injustice de vant nos yeux. Ruffalo prouve qu'il est un grand acteur

dimanche 16 août 2020


Lucky Strike

Lucky Strike (2020)

Un bon polar sans plus. Trop léger dans sa réalisation mais évite d'être trop long. Aurait probablement mieux fonctionné en série pour ce qu'il a à raconté.

dimanche 16 août 2020


Le Clan des Siciliens

Le Clan des Siciliens (1969)

D'un roman policier somme toute banal pour l'époque, Verneuil tire un grand film permettant de réunir trois stars du cinéma français. La musique de Morricone illustre parfaitement les défis des personnages dans cette coproduction franco-américaine.

dimanche 16 août 2020


Les Acteurs

Les Acteurs (2000)

Une folie méta de Blier qui fait jouer tout ce qui constitue le cinéma français des 30 années précédent sa sortie.Tout le monde se régale dans cette comédie absurde. Qui a dit que le cinéma français n'était pas inspiré ?

dimanche 16 août 2020


L'Inconnu dans la maison

L'Inconnu dans la maison (1992)

Une adaptation raté de George Simenon (la première de Decoin est bien meilleure). C'est filmé comme un épisode de Julie Lescaut. Le pathétisme de l'avocat a été retiré pour mettre en valeur Belmondo. Raté, ça le dévalue de ne pas changer de registre.

dimanche 16 août 2020


Le Solitaire

Le Solitaire (1987)

Le polar de trop pour Belmondo et Deray qui avait déjà tout dit, tout joué, tout filmé sur le genre. Le film annonce presque les téléfilm TF1 des années 90. Pas mal fait mais peu inspiré.

dimanche 16 août 2020


Hold-up

Hold-up (1985)

Habile adaptation d"un roman de braquage, Belmondo se renouvelle un peu en jouant le truand qui a toujours un plan même si le film souffre de l'incompétence totale du souffre douleur Guy Marchand. Un meilleure équilibre des moments de bravoure n'aurait pas nuit au film.

dimanche 16 août 2020


Joyeuses Pâques

Joyeuses Pâques (1984)

Adaptation superbe d'un classique du théâtre de boulevard contemporain de Jean Poiret. Habilement transposé aux classique personnage de Belmondo au cinéma, cette comédie profite parfaitement de la moue boudeuse d'une jeune Sophie Marceau, de la froideur ironique de Marie Laforêt.

dimanche 16 août 2020


Le Marginal

Le Marginal (1983)

Le classique super flic contre les truands et sa hiérarchie. C'est du roman de gare sur pellicule. SI on est amateurs comme moi c'est un régal, si on est juste curieux on s'en lasse vite .

dimanche 16 août 2020


Le Professionnel

Le Professionnel (1981)

Western urbain matiné de d'espionnage politisé : le meilleur film de cet époque de ce genre de polar à la française. Une musique inoubliable, un scénario désabusé, une distribution inspirée... Un classique instantané.

dimanche 16 août 2020


Flic ou Voyou

Flic ou Voyou (1979)

Les débuts véritable de la bébel connection : le super flic qui lutte contre les truands, les ripoux tout en gérant sa fille en manque d'attention et sa conquête du moment peu partageuse également. C'est fun, bien joué avec une galerie de second rôle régalante.

dimanche 16 août 2020


Le Corps de mon ennemi

Le Corps de mon ennemi (1976)

D'un roman sublime, Verneuil/Belmondo tire un superbe film de rancune, de vengeance, de lutte des classes aussi ! C'est du polar giscardien,témoin des changements de la société française dans les années 60/70. J'ADORE CE FILM ET SA MUSIQUE !

dimanche 16 août 2020


L'Alpagueur

L'Alpagueur (1976)

Un nouveau polar pour Labro/Belmondo qui part d'une bonne idée mais digresse dans son développement. D'une traque entre deux homme violent on se retrouve avec une histoire d'amitié entre un vieux baroudeur et un jeune paumé. Dommage car le face à face Cremer/Belmondo fonctionne.

dimanche 16 août 2020


L'Incorrigible

L'Incorrigible (1975)

Petite comédie sympathique sur un arnaqueur charmeur un brin guignolesque. Agréable mais pas exceptionnel.

dimanche 16 août 2020


Peur sur la ville

Peur sur la ville (1975)

Verneuil est l'un des meilleurs cinéastes français et son association avec Belmondo un gage de qualité. Peur sur la ville est la naissance du thriller français où un super flic devra arrêter un tueur sadique avec un compte à rebours meurtrier. Superbe morceau de suspense

dimanche 16 août 2020


Le Magnifique

Le Magnifique (1973)

Belmondo s'autoparodie avant de faire du Bebel. Hommage aux OSS, James Bond et autres super espion de roman de gare et à leurs auteurs, ce film est un grand morceau de cinéma amusant et touchant avec un super casting.

dimanche 16 août 2020


L'Héritier

L'Héritier (1973)

Phillipe Labro, passionné des USA où il fit ses études livre une oeuvre allégorique mêlant Kennedy et les grandes familles industrielles françaises. Probablement une source d'inspiration pour Largo Winch dont il partage le titre et l'intrigue initiale. Sympathique mais daté.

dimanche 16 août 2020


Fahrenheit 9/11

Fahrenheit 9/11 (2004)

Le sommet de l'art de Michael Moore en terme de cinématographie. Encore plus révoltant aujourdhui qu'à l'époque tant la présidence Bush semble avoir été une répétition pour celle de Donald Trump.

jeudi 2 juillet 2020


Sicko

Sicko (2007)

Michael Moore poursuit sa croisade contre les tares de la sociétés américaines qui continuent d'empoisonner le débat public aujourd'hui encore. Poignant.

jeudi 2 juillet 2020


Bowling for Columbine

Bowling for Columbine (2002)

Un film documentaire d'une violence rare face à un problème grave de société qui 18 ans après sème encore la mort dans une société américaine radicalisée. Un bijou

jeudi 2 juillet 2020


Roger et moi

Roger et moi (1989)

Elise Lucet Cash Investigation origins : les méthodes de productions, le culot de forcer les portes pour dénoncer les puissants. Le montage est une arme politique puissante dans ce premier long métrage.

jeudi 2 juillet 2020


Qu'elle était verte ma vallée

Qu'elle était verte ma vallée (1941)

Un mélodrame socialiste, le Germinal gallois. Splendide Maureen O'Hara dans cette fresque familiale sur la misère des mineur de charbon dans une société post victorienne. Toute la beauté et la grandeur de l'age d'or Hollywood est dans ce film.

vendredi 8 mai 2020


Sleepers

Sleepers (1996)

Un film qui mélange portrait social d'un quartier (hellskitchen dans les années 60), film carcéral et vengeance judiciaire. C'est long pour cette raison mais tient parfaitement la route grâce à un casting d'une grande intensité

lundi 4 mai 2020


La Dernière Chasse

La Dernière Chasse (1956)

un des rares westerns où les indiens ne sont pas les méchants. La chasse au bison devient une allégorie écologiste surprenante pour un film des 60's. Mais Robert Taylor (Ivanhoé, le sheriff dans Robin des Bois) sans moustache c'est trop perturbant

lundi 4 mai 2020


The Righteous Gemstones

The Righteous Gemstones (2019)

une mini série aussi hilarante que révoltante sur les pasteurs évangéliste américains. C'est vulgaire, trash et malheureusement trop proche de la vérité .

mercredi 29 avril 2020


Elmer Gantry, le charlatan

Elmer Gantry, le charlatan (1960)

Des acteurs du feu de dieu, un intrigue satirique finement écrite et une réalisation inspirée... Elmer Gantry est une superbe satire des évangéliste qui prends une saveur exceptionnel dans l'ère post vérité qui est la notre.

mercredi 29 avril 2020


Flaked

Flaked (2016)

une mini série écrite par ses acteurs pour le plaisir du jeu. ça parle crise de la quarantaine, alcoolisme et gentrification. C'est un peu ouin ouin land pour les adulescents mais sans trop se prendre au sérieux. Assez courte pour qu'on en soit pas dégouté.Will Arnett est extra.

mardi 21 avril 2020


La Cité sans voiles

La Cité sans voiles (1948)

fabuleux film policier qui pose de grandes bases de pratiquement toute les déclinaisons du genre. ça a certes vieillis mais les adeptes du film noir à l'ancienne devraient se régaler.

jeudi 16 avril 2020


Che !

Che ! (1969)

Les américains racontant la vie de leur pire cauchemar lors des 60's juste après sa mort. Très caricatural avec un Omar Shariff/Che christique et un Jack Palance/Castro bouffon. La narration en flashback d'interviewé est pas très inspiré. Dommage, Fleicher a fait bien mieux.

jeudi 16 avril 2020


Piège mortel

Piège mortel (1982)

un film de théâtre sur des auteurs de théâtre avec des coups de théâtre. C'est très fun avec un Michael Caine magistral et Christopher Reeve loin du rôle de Superman. ça pourrait être un épisode de Colombo en plus funky.

vendredi 10 avril 2020


Jugez-moi coupable

Jugez-moi coupable (2006)

Un très bon film de procès comme Lumet aimait tant en faire. Vin Diesel et Peter Dinklage sont excellent. Bonne petite comédie

vendredi 10 avril 2020


Les rues de feu

Les rues de feu (1984)

Un film foufou qui mélange le conte, le western, le film de délinquance juvénile. Walter Hill poursuit une ligne artistique entamé avec The Warriors mais en moins inspiré. Par contre la BO déchire tout.

mardi 7 avril 2020


Bugsy

Bugsy (1991)

Warren Beaty et Barry Levinson transforme l'histoire de la fondation de Las Vegas par le gangster Benjamin ''Bugsy" Siegel en romance noire. Ennio Morricone se plagie lui même avec des thèmes très proche de ceux de "Les Incorruptibles". Peu réel mais bonne histoire quand même.

mardi 7 avril 2020


Au Royaume des fauves

Au Royaume des fauves (2020)

une série documentaire folle sur des fous. Y a personnes à sauver. L'amérique la plus profonde perdu au fin fond du trou des ambitions et des égos destructeurs. Beaucoup de souffrances à l'écran (on pleure plus que l'on rit).

samedi 4 avril 2020


Au-delà du ring

Au-delà du ring (1999)

un documentaire exceptionnel et quasiment unique sur les coulisses des show de catch americains avec à l'époque les plus grandes star, un jeune Dwayne "The Rock" Johnson et Mick Foley, Jake The Snake Roberts qui est le modèle de Rourke pour The Wrestler. Dur à trouver.

samedi 4 avril 2020


L'Inconnu de Las Vegas

L'Inconnu de Las Vegas (1960)

Un film de pote. Le rat pack fait la promo des casinos avec tout les clichés des années 60 : c'est raciste,sexiste mais toujours avec classe. Assez amusant mais à perdu beaucoup d'éclat. Les remakes de Soderbergh avec Clooney sont plus drôles

samedi 4 avril 2020


Prohibition : une expérience américaine

Prohibition : une expérience américaine (2011)

Excellent documentaire sur cette aventure américaine qui créa les criminels les plus riches de l'histoire. Beaucoup d'images d'archive et une narration agréable sont la marque de fabrique de Ken burn

jeudi 2 avril 2020


Johnny, roi des gangsters

Johnny, roi des gangsters (1941)

Un bon film de gangster comme seul Hollywood en réalisait lors de son âge d'or. Taylor et Turner ont une belle alchimie et Leroy sait utiliser une caméra. Le noir et blanc a un charme incomparable pour ce genre de film

jeudi 2 avril 2020


Le Deuxième Souffle

Le Deuxième Souffle (1966)

Un film noir à l'ancienne avec des acteurs grandioses dans leurs rôles. Encore un peu brut pour Melville qui réalisera de futurs chef d'œuvre comme l'armée des ombres, le samouraï et le cercle rouge

jeudi 2 avril 2020


Beaucoup de bruit pour rien

Beaucoup de bruit pour rien (2012)

Un film très ennuyeux tourné par Whedon avec ses amis pendant un weekend de repos durant le tournage d'Avenger. Aucun intérêt cinématographique ni littéraire. Un mauvais film indé youtube

mardi 31 mars 2020


Titus

Titus (1999)

Une adaptation inventive d'une des plus faibles pièces de Shakespeare. Trop théâtrale pour le grand public, c'est malgré tout un très bon film pour les adeptes du genre.

mardi 31 mars 2020


Le gang des Newton

Le gang des Newton (1998)

Un film amusant sur une véritable fratrie de voleur de banque avec en casting les espoirs du début de la decennie 90 (McConaughey, Hawke,D'onofrio et une Juliana Margulies en plein essor Urgences). Le film est assez sympa et bien produit mais manque d'inventivité sur la réal.

mardi 31 mars 2020


Avec les compliments de l'auteur

Avec les compliments de l'auteur (1982)

Malgrés une écriture qui manque son sujet (se concentrant sur la vie sentimentale du protagoniste au lieu de sa vie de famille) et donne quelques personnages insipides, on a là une comédie familiale très typée 80's. Unique incursion de Pacino dans la comédie. Dommage

mardi 31 mars 2020


Final Space

Final Space (2018)

Une SF extrêmement bien écrite (l'univers est très fort) avec une animation au final assez inventive dans ses décors et environnements. Bien qu'humoristique, elle est très souvent assez profonde et sérieuse dans ses personnages. Une petite pépite de Netflix à voir

mardi 31 mars 2020


Inspecteur La Bavure

Inspecteur La Bavure (1980)

Bien qu'inégale, une bonne comédie policière comme seul la France savait en faire à l'époque. Les débuts de Coluche au cinéma en tête d'affiche face à un Depardieu truculent en Mesrine de pacotille. La musique est assez sympathique.Le type de comédie qu'on regarde en vacances.

mardi 31 mars 2020


Paradise Police

Paradise Police (2018)

Très con, très vulgaire très absurde. ça passe le temps sans prendre la tête

dimanche 29 mars 2020


La Vérité

La Vérité (1960)

Un film magistral du maître Clouzot. Une jeune génératio d'acteur en devenir (Bardot, Frey, Perrin, Berri qui se reconvertira en réalisateur producteur...)face à des monuments (Meurisse et Seinier Impériaux) et un portrait de la jeunesse française bouleversants. Un impératif

dimanche 29 mars 2020


L'Aile ou la Cuisse

L'Aile ou la Cuisse (1976)

L'un des meilleurs films de de Funès. Une rencontre sublime avec Coluche dans un film qui fait honneur aux arts de la table français. Truculents et Délicieux, a consommer sans modération.

dimanche 29 mars 2020


Les inconnus dans la maison

Les inconnus dans la maison (1942)

Une adaptation assez fidèle d'un livre de Simenon. Réalisé pendant l'Occupation, le film offre à Raimu une formidable partition d'acteur avec ce rôle d'avocat alcoolique. Un petit côté Phoenix Wright inattendu dans le déroulé de l'histoire. Très beau film noir.

dimanche 29 mars 2020


Les cowboys

Les cowboys (1972)

John Wayne en version choriste : parceque les hommes sont partis cherché de l'or, il embarque un groupe d'enfant pour mener un troupeau à sa vente à travers les plaines de l'ouest. Des leçons de vie digne de Scout toujours. Assez moyen quand on a passé l'age d'admirer le Duke

jeudi 26 mars 2020


Le Coup du Siècle

Le Coup du Siècle (1983)

Comédie noire sur la vente d'armes pendant la guerre froide sous Reagan. Ultra caricatural et bien moins inspiré que Lord Of War sur le même sujet. Friedkin s'essaie vainement à la comédie avec une des star montante du Saturday Night Live de l'époque.

jeudi 26 mars 2020


Le général du diable

Le général du diable (1955)

Un sublime film noir sur l'Allemagne Nazi digne des meilleurs films paranoïaques américains comme Un crime dans la tête ou l'Invasion des profanateurs de Sépultures. Bien que daté, le film est assez rythmé pour les spectateurs d'aujourd'hui.

mercredi 18 mars 2020


Trop belle pour toi

Trop belle pour toi (1989)

Blier poursuit une experimentation de distorsion de la logique narrative pour offrir une oeuvre encore plus foutraque que Buffet Froid mais moins que Les Acteurs. Si l'usage de Schubert tends parfois à l'indolence, l'énergie de Depardieu et Bouquet fait des merveilles.

mercredi 18 mars 2020


Buffet froid

Buffet froid (1979)

Un film absurde mais à la réalisation ultra minutieuse. Un casting superbe (du trio de tête aux seconds rôles) et aux dialogues truculents. Blier délaisse la cohérence pour mettre en avant l'humour dans une énergie assez cartoonesque et réjouissante.

mercredi 18 mars 2020


The Wrestler

The Wrestler (2008)

Un film magnifique sur le quotidien d'une ancienne gloire du catch américain. Épatant de naturel et de justesse pour les amateurs du divertissement sportif, le film est aussi l'occasion pour Mickey Rourke d'offrir une interprétation puissante et en creux une autocritique.

mardi 3 mars 2020


Expendables : Unité spéciale

Expendables : Unité spéciale (2010)

Sylvester Stallone avec ce chant du cygne des films d'actions bourrins des années 80 montre toute la vitalité qu'il y avait encore dans ce genre injustement décrié aujourd'hui. Sorte d'Avengers avant l'heure, Stallone réunit une équipe formidable pour une explosion d'adréaline.

mardi 3 mars 2020


Sonic, le film

Sonic, le film (2020)

Bien que très commun dans son histoire, Sonic réussi a être une adaptation divertissante et plutôt respectueuse du jeu vidéo. Certes Jim Carrey est en roue libre et la réalisation assez feignante mais on peut augurer du bon pour la suite. Evitez la VF par contre.

mardi 3 mars 2020


Cent dollars pour un shérif

Cent dollars pour un shérif (1969)

Un des meilleurs western de John Wayne qui casse ici son image de cowboy idéaliste et justicier pour devenir un ranger chasseur de prime ivrogne et bougon. On le récompensera du seul oscar de sa carrière pour cela. Une adaptation assez fidèle d'un classique littéraire américain.

vendredi 13 décembre 2019


Rambo : Last Blood

Rambo : Last Blood (2019)

J'ai trop d'amour pour cet acteur et cette saga pour la défoncer. Le film a bien des défauts, des incohérences mais il reste moins puants que les derniers Eastwood. Stallone reste ultra honnête dans sa démarche et la fin est brillante pour un film d'action. Bien mais pas top

mercredi 11 décembre 2019


John Rambo

John Rambo (2008)

Tel le Phenix, Stallone ressucite dans un flamboyant et viscéral film de guerre pur sans aucun espoir pour l'humanité. Du sang, des tripes, des larmes et du feu. Tout ce qu'on a jamais attendu d'un Rambo enfin.

mercredi 11 décembre 2019


Rambo III

Rambo III (1988)

Le plus over the top de toute la production des 80's. Punchlines complétement fumées en VF (qui sublime l'ironie à l'insu du film), discours sur l'actualité de l'époque bas du front (invasion de l'Afghanistan par l'URSS et encensement des moudjahidin) un pur pop corn movie

mercredi 11 décembre 2019


Rambo II : La Mission

Rambo II : La Mission (1985)

Rambo la revanche : l'Amérique reaganienne a des couillles et tient à les montrer. Naissance véritable du nanar 80's où un supersoldat dézingue à tout va du communiste pour défendre les opprimés. Le plus faible de la saga mais l'apparition de l'arc fera date dans le montage ciné.

mercredi 11 décembre 2019


Rambo

Rambo (1982)

Stallone crée un deuxième mythe américain en moins de 6 ans. Rambo ou la face noire de l'Americana. Un des très rares films à rendre justice au traitement des vétérans aux USA. Un film avec un vrai propos avant que la saga sombre dans le délire nationaliste survivaliste.

mercredi 11 décembre 2019


Great Mazinger et Getter Robot contre Le Monstre Sidéral

Great Mazinger et Getter Robot contre Le Monstre Sidéral (1975)

Très étonnant de voir des kaiju en dessin animé et surtout un tel univers étendu 40 ans avant Marvel. Tout ce que l'on connait de la culture japanimé est présent c'est violent et nerveux sans être épileptique.

lundi 9 décembre 2019


Les Affranchis

Les Affranchis (1990)

Les Affranchis ou comment Scorsese crée un 3e chef d’œuvre de cinéma après Taxi Driver et Raging Bull. Étude anthropologique des petits bras de la mafia (loin des sommets de l'organisation vu dans Le Parrain) d'après l'autobiographie d'Henry Hill. Joe Pesci touche au sublime.

lundi 9 décembre 2019


Boogie Nights

Boogie Nights (1997)

Un bijou de montage et de réalisation à la BO réjouissante. C'est d'une grande tendresse sur son sujet qui ne l'est guère d'habitude. Le glam du porno qui s'oppose totalement à The Deuce. Mark Wahlberg est épatant.

lundi 25 novembre 2019


The Newsroom

The Newsroom (2012)

la série la plus intelligente et la mieux interprétée sur le journalisme. Une écriture brillante sur le traitement d'évènements réels qui semble bien naïve d'optimisme aujourd'hui mais qui était parfaitement crédible à sa sortie.

lundi 25 novembre 2019


La Méthode Kominsky

La Méthode Kominsky (2018)

Par le créateur de Mon oncle charlie et Big Bang Theory, une farce intelligente sur la vieillesse et le miroir aux illusions des acteurs. C'est fin, bien écrit, bien interprété et très inspiré.

lundi 25 novembre 2019


The Irishman

The Irishman (2019)

L'adieu aux armes de Scorsese : si Marty a encore plein de films a tourner, il ne pourra plus jamais réaliser une fresque pareille et réunir tout ces acteurs de légendes. L'ultime fresque du film de gangster et des obsessions Scorsesienne. C'est long, c'est bon.

lundi 25 novembre 2019


나그네는 길에서도 쉬지 않는다

나그네는 길에서도 쉬지 않는다 (1987)

Film expérimental coréen adapté d'un grand classique de la littérature contemporaine du nouveau roman Coréen. C'est spécial comme les films de Alain Robbe Grillet ou les adaptations de Duras. C'est un style à part.

dimanche 24 novembre 2019


Les Coulisses du pouvoir

Les Coulisses du pouvoir (1986)

Voir ce film en 2019, c'est se prendre un claque dans la gueule. Mensonge, interventions étrangères, intérêt financier placé au dessus de ceux de l'Etat... tout les ingrédients des derniers scandales politiques actuels sont présent dans cette charge au vitriol des communicants.

dimanche 24 novembre 2019


Network : Main basse sur la télévision

Network : Main basse sur la télévision (1976)

Le meilleur film de tous les temps sur la télévision. Non ,cherchez pas, tout ce qui est dénoncé à l'époque s'est réalisé et a même été surpassé. C'est terrifiant qu'une satire devienne un documentaire. Un des meilleurs films de Sidney Lumet.

dimanche 24 novembre 2019


The Loudest Voice

The Loudest Voice (2019)

L'histoire vraie sur près de 30 ans de la chaîne Fox News et de son créateur PDG omnipotent, harceleur en série Roger Ailes. Le récit de la collusion Média/Politique en Amérique et l'origine de la culture des Fake news.

samedi 23 novembre 2019


Joker

Joker (2019)

Produit en amont par Scorsese, Joker est l'oeuvre de maturité d'un genre en devenir, le film de super méchant. LE film le plus conscients des troubles de notre époque.

samedi 23 novembre 2019


Prince des ténèbres

Prince des ténèbres (1987)

Une œuvre très noire et pessimiste, réalisée à l'économie ce qui réussit toujours à Carpenter qui n'est jamais aussi brillant que quand il est fauché. Deuxième volet d'une trilogie officieuse sur l'Apocalypse, c'est de loin la plus terrifiante psychologiquement.

samedi 23 novembre 2019


The Orville

The Orville (2017)

Le créateur des Griffins, American Dad qui rend hommage à la SF qui l'a bercé dans sa jeunesse et au delà. De Star Trek evidemment à Stargate et Star Wars, The Orville est le juste mélange entre humour et merveilleux de la scienc fiction optimiste. Un régal.

samedi 23 novembre 2019


Casino

Casino (1995)

Les Affranchis n'était qu'un brouillon pour ce film. C'est La fresque mafieuse avec un portrait en creux de l'Amérique. Casting au firmament de leurs arts, réalisation et photographies brillantes. Un bijou absolu du 7e art.

samedi 23 novembre 2019


Paterno

Paterno (2018)

Un très bon film pour une histoire horrible. HBO+ Pacino = très bon

mercredi 11 septembre 2019


Manglehorn

Manglehorn (2014)

Drame indé chiant comme la pluie mais qu'on ne peut s'empêcher de vouloir comprendre.

mercredi 11 septembre 2019


Halloween

Halloween (2018)

La vrai suite du chef d'oeuvre original de Carpenter. Parfaitement maitrisé, le film renoue avec un mythe qui avait bien souffert.

mercredi 11 septembre 2019


Danny Collins

Danny Collins (2015)

Amusant sans plus. Un bon moment tout de même du à l'incongruité du scénario.

mercredi 11 septembre 2019


The Humbling : En toute humilité

The Humbling : En toute humilité (2014)

Le drame indé américain typique. Ça se regarde mais c'est pas bien foufou

mercredi 11 septembre 2019


Phil Spector

Phil Spector (2013)

Les Téléfilms HBO sont brillant sur l'histoire moderne des USA. Les seuls œuvres où vous verrez Pacino s’intéresser à son jeu maintenant.

mercredi 11 septembre 2019


Les Derniers Affranchis

Les Derniers Affranchis (2012)

C'est idiot, mal joué, mal écrit et platement filmé. Même pas drôle malgré lui. Aucune alchimie entre les acteurs qui cabotinent

mercredi 11 septembre 2019


La Vérité sur Jack

La Vérité sur Jack (2010)

Le combat véritable d'un médecin américain pour le droit à mourir dans la dignité. Très bon téléfilm HBO.

mercredi 11 septembre 2019


I Knew It Was You: Rediscovering John Cazale

I Knew It Was You: Rediscovering John Cazale (2009)

Excellent documentaire sur un acteur brillant partis trop tôt.

mercredi 11 septembre 2019


Le Marchand de Venise

Le Marchand de Venise (2004)

Une des meilleures adaptations de l’œuvre de Shakespeare.

mercredi 11 septembre 2019


S1m0ne

S1m0ne (2002)

Un film tellement avant gardiste qu'il est en train de devenir réalité.

mercredi 11 septembre 2019


Insomnia

Insomnia (2002)

Un film à suspense superbe où Nolan prouve aux studios qu'il sait gérer un gros budget et des stars. Robin Williams est glaçant.

mercredi 11 septembre 2019


L'Enfer du dimanche

L'Enfer du dimanche (1999)

Un excellent film sur l'univers du Football américain (la série Ballers lui doit beaucoup). Pacino, Fox et Diaz sont impeccable.

mercredi 11 septembre 2019


Révélations

Révélations (1999)

En complément de Thank you for Smoking, vous ne pourrez plus supporter l'industrie du tabac. Un film d'enquête efficace avec un bon casting

mercredi 11 septembre 2019


L'Associé du diable

L'Associé du diable (1997)

J’adore ce film et sa vision du diable. Le final est superbement filmé. Pacino et Reeves sont un régal.

mercredi 11 septembre 2019


Donnie Brasco

Donnie Brasco (1997)

Un des meilleurs films sur la mafia adapté d'une histoire vraie. Pacino et Deep sont grandioses.

mercredi 11 septembre 2019


Looking for Richard

Looking for Richard (1996)

LE film pour tout amateur de théâtre ou de WIlliam Shakespeare. Une plongée magnifique dans les étapes de créations d'un personnage

mercredi 11 septembre 2019


City Hall

City Hall (1996)

Un film correct sur la corruption en politique et la perte d'idéalisme. Pacino et Cusack sont en pilote automatique mais fonctionnent.

mercredi 11 septembre 2019


Heat

Heat (1995)

L'un des films les plus brillant de la décennie 90. Un casting impeccable, De Niro et Pacino en tête, un réalisation à la tension parfaite.

mercredi 11 septembre 2019


L'Impasse

L'Impasse (1993)

Le meilleur de Palma et la meilleure prestation de Pacino à mon avis. Un anti Scarface romantique sublime.

mercredi 11 septembre 2019


Le Temps d'un week-end

Le Temps d'un week-end (1992)

Un remake réussi d'un film italien de Dino Risi. Pacino livre une de ses meilleurs prestations (il obtiendra enfin un oscar pour celle ci)

mercredi 11 septembre 2019


Once Upon a Time… in Hollywood

Once Upon a Time… in Hollywood (2019)

La conclusion logique et parfaite de l'épopée cinématographique de Quentin Tarantino. Une lettre d'amour au cinéma et à la vie.

mercredi 11 septembre 2019


Glengarry

Glengarry (1992)

Une adaptation superbe d'une pièce de David Mamet, un des plus grands dramaturge américains contemporains. Un régal de jeu d'acteur.

mercredi 11 septembre 2019


Le Parrain, 3e partie

Le Parrain, 3e partie (1990)

Pacino et Coppola clôturent leur fresque familiale de façon grandiose. Bien des petits défauts sont présents mais le film est à la hauteur.

mercredi 11 septembre 2019


Larry le dingue, Marie la garce

Larry le dingue, Marie la garce (1974)

Un film d'un genre qui n'a pas duré dans les années 70 : le pilote fou contre la police. Assez brut pour l'époque, Tarantino adore.

jeudi 5 septembre 2019


John Wick 2

John Wick 2 (2017)

Plus grand, plus beau, plus fort : ce 2e opus se montre à la hauteur de ses ambitions. Du caviar

jeudi 5 septembre 2019


John Wick

John Wick (2014)

Une réinvention brillante du film d'action brut de décoffrage. La résurrection de Keanu Reeves en prime

jeudi 5 septembre 2019


John Wick : Parabellum

John Wick : Parabellum (2019)

Le film d'action parfait : un perso stylé, une mythologie riche, une réalisation qui se renouvelle à chaque épisode.

jeudi 5 septembre 2019


Los Angeles 2013

Los Angeles 2013 (1996)

Film inachevé en post production (les FX sont des prévisualisation). Resté plus de 10 ans en production le film est nanar mais fun

jeudi 5 septembre 2019


Invasion Los Angeles

Invasion Los Angeles (1988)

JohnCarpenter crache à la gueule du Reaganisme avec pessimisme. Très bon film qui deviendra un objet pop culture souvent référencé.

jeudi 5 septembre 2019


Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin

Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin (1986)

Une satire stylistique des films asiatiques de l'époque tout autant du mythe du héros américain. Trop iconoclaste pour le grand public

jeudi 5 septembre 2019


The Thing

The Thing (1982)

Le chef d'oeuvre de Big John. Scénario angoissant, effets spéciaux révulsants, réalisation impeccable. Un impératif pour tout cinéphile.

jeudi 5 septembre 2019


New York 1997

New York 1997 (1981)

Punk, bad ass, culte. Le film crée un mythe avec Snake Pliskeen et inspirera totalement Hideo Kojima pour la saga Metal Gear Solid.

jeudi 5 septembre 2019


La nuit des masques

La nuit des masques (1978)

Le slasher alpha. Tout était déjà dit dès ce film et tout sera pompé de ce film. A l'instar de George Miller, Carpenter parle avec sa caméra

jeudi 5 septembre 2019


Assaut

Assaut (1976)

En s'inspirant de Rio Bravo, John Carpenter livre une oeuvre dure, sans concession brillant dans sa réalisation. Le film a très bien vieilli

jeudi 5 septembre 2019


Dark Star

Dark Star (1974)

Film de fin d'étude de Carpenter rallongé en long métrage pour une exploitation en salle. Parodie de films de SF de l'époque (2001 en tête).

jeudi 5 septembre 2019


GLOW

GLOW (2017)

Cest fun, cool, bien écrit, bien joué. Oui c'est LGBTQI+ friendly mais on s'en fout ça parle très bien de catch et des 80's. A ne pas louper

mercredi 21 août 2019


Braquo

Braquo (2009)

Marchal connait son affaire et signe une saison un brillante. La suite, qu'il ne dirige plus, et trop caricaturale.

mercredi 21 août 2019


Dexter

Dexter (2006)

Une série très bien écrite jusqu'à la saison 4 et qui s'effondre aussi magistralement que le Titanic sur la fin. Dommage mais regardable

mercredi 21 août 2019


Deadwood

Deadwood (2004)

Un Western aussi violent et pourri que Westeros. L'ouest sauvage est trop peu utilisé dans les séries moderne pour bouder son plaisir ici.

mercredi 21 août 2019


Sons of Anarchy

Sons of Anarchy (2008)

Une adaptation ambitieuse d'Hamlet en version Biker. 3 premières saisons parfaites. 4e et 5e inutile. 6e et 7e qui remontent le niveau.

mercredi 21 août 2019


Boardwalk Empire

Boardwalk Empire (2010)

Martin Scorsese produit une des meilleures séries sur la Mafia et l'Histoire des USA avec un casting éblouissant. Étonnant non ?!

mercredi 21 août 2019


Rome

Rome (2005)

Un petit bijou préfigurant Game of Throne dans son mélange audacieux de sexe, politique et d'Histoire Antique. Des acteurs au top !

mercredi 21 août 2019


Wanted : Ils vont braquer l'Amérique

Wanted : Ils vont braquer l'Amérique (2003)

Gros nanar en vue. Réunir Renaud Johnny et Gérard Depardieu dans un film américain produit par la banque du commerce canadien... Kamoulox

mercredi 7 août 2019


La French

La French (2014)

Un très bon film policier d'après l'histoire vraie de la guerre du juge Michel contre le trafic de drogue de la French Connection.

mardi 6 août 2019


French Connection

French Connection (1971)

Le polar des années 70. Nerveux, sombre dans un New York désespéré. Un impératif à voir.

mardi 6 août 2019


Deadpool 2

Deadpool 2 (2018)

Une suite efficace au succès surprise du premier. Rien de réellement surprenant, c'est faussement irrévérencieux mais reste drôle.

mardi 6 août 2019


La Veuve Couderc

La Veuve Couderc (1971)

Une rencontre exceptionnelle entre Delon et Signoret. Un film noir adapté de Georges Simenon, l'auteur des Maigret.

mardi 6 août 2019


Le Juge

Le Juge (1984)

Un honnête polar à la française d'après la vie du juge Michel qui aura droit à un biopic en 2014, La French.

mardi 6 août 2019


House of Cards

House of Cards (2013)

Une série qui s’effrite sur la fin mais avec un excellent casting. Kevin Spacey a les plus beaux morceaux de bravoure . la Saison 6 souffre de son éviction après le scandale sexuel mais est tout de même excellente malgré une fin qui est privé de l'affrontement Claire/Frank.

dimanche 4 août 2019


Hannibal

Hannibal (2013)

Un bijou d'adaptation sachant parfaitement jouer avec son matériel d'origine.Les différences avec les livres font la richesse de cette série

dimanche 4 août 2019


Spotlight

Spotlight (2015)

Excellent film avec un casting 5 étoiles jusque dans ces rôles les plus secondaires. Une réalisation très académique pour un sujet sensible.

dimanche 4 août 2019


La Crime

La Crime (1983)

Un polar typique des années 80 écrit par l'auteur de roman de gare Patrick Manchette. C'est très cliché mais ça se regarde. Bonne musique.

vendredi 2 août 2019


La Maison du lac

La Maison du lac (1981)

Comédie sympathique avec deux des plus grandes légendes d’ Hollywood.

mercredi 31 juillet 2019


Avengers : Endgame

Avengers : Endgame (2019)

Le final attendu de la fresque Marvel au cinéma. Les fans de comics apprécieront les easter eggs.

mercredi 31 juillet 2019


The Godfather Trilogy: 1901-1980

The Godfather Trilogy: 1901-1980 (1992)

Le montage chronologique enlève beaucoup de sens et de tragédie à l’œuvre originale. Mais le matériel de base est trop excellent.

mardi 30 juillet 2019


Dick Tracy

Dick Tracy (1990)

Une adaptation de vieux comics pulp des années 20 qui annoncera la vague super héroïque des années 90 (Batman, Shadow, Phantom ...)

mardi 30 juillet 2019


Mélodie pour un meurtre

Mélodie pour un meurtre (1989)

Un policier correct avec quelque scène marrante entre Pacino et Goodman. Ringardisé depuis Basic Instinct.

mardi 30 juillet 2019


Revolution

Revolution (1985)

Un metteur en scène anglais réalise un film sur la guerre d'indépendance américaine. Sous Barry Lyndon qui manque son but.

mardi 30 juillet 2019


Scarface

Scarface (1983)

Le mythe universel de l'ascension et la chute du gangster. Une mise en scène opératique. Un film Culte avec un grand C.

mardi 30 juillet 2019


Cruising : La Chasse

Cruising : La Chasse (1980)

Un brin daté mais assez efficace comme thriller psychologique.

mardi 30 juillet 2019


Un après-midi de chien

Un après-midi de chien (1975)

Un huis clos exceptionnel sur un fait divers des années 60. Un des meilleurs films de Lumet et Pacino.

mardi 30 juillet 2019


Le Parrain, 2e partie

Le Parrain, 2e partie (1974)

Plus long, plus grand, plus poignant que le premier. Une suite qui surpasse son origine.

mardi 30 juillet 2019


Serpico

Serpico (1973)

Un bijou de lyrisme et de mélancolie sur un destin tragique dans le New York corrompu des années 60

mardi 30 juillet 2019


L'épouvantail

L'épouvantail (1973)

Un sublime road movie très touchant où Hackman et Pacino révèle des fêlures que l'on ne peut imaginer .

mardi 30 juillet 2019


Le Parrain

Le Parrain (1972)

Un chef d’œuvre de cinéma réunissant un casting impeccable et une équipe technique au sommet.

mardi 30 juillet 2019


Panique à Needle Park

Panique à Needle Park (1971)

Un excellent exemple de la nouvelle vague américaine (Le Nouvel Hollywood) qui révéla les plus grands acteurs et réalisateurs du XXe siècle

mardi 30 juillet 2019


Les Faucons de la Nuit

Les Faucons de la Nuit (1981)

Un policier très moyen qui lorgne sur Serpico pour la direction artistique mais au scénario très décousu. Interessant que pour Rutger Hauer.

mardi 30 juillet 2019


À la Maison Blanche

À la Maison Blanche (1999)

La meilleure série politique jusqu'à présent. Un cauchemar pour les réactionnaires, un rêve pour les progressistes.

dimanche 14 juillet 2019


Breaking Bad

Breaking Bad (2008)

La série qui a repoussé les limites de l'écriture. Des acteurs éblouissants et une réalisation épatante

dimanche 14 juillet 2019


Les Soprano

Les Soprano (1999)

LA serie mère de toute les série. Le chef d'oeuvre absolu du média télévisuel. Breaking Bad et The Wire lui doivent tout.

dimanche 14 juillet 2019


Don't Trust the B---- in Apartment 23

Don't Trust the B---- in Apartment 23 (2012)

Une série plutôt amusante qui a eu le bon gout de s’arrêter avant de devenir redondant. Les passages avec James Van Der Beek sont hillarant.

dimanche 14 juillet 2019


The Ranch

The Ranch (2016)

la meilleure sitcom des années 2000 de 2016. C'est plus profond que l'on pourrait croire à propos de l’Amérique profonde et très attachant

dimanche 14 juillet 2019


Road House

Road House (1989)

un divertissement passable dans le pur style des années 80 : on dirait un pitch de l'agence tout risque

dimanche 14 juillet 2019


Le Retour de Don Camillo

Le Retour de Don Camillo (1953)

La deuxième partie du bijou de Julien Duvivier avec un Fernandel en état de grâce.

dimanche 14 juillet 2019


Angie Tribeca

Angie Tribeca (2016)

Une série parfaitement absurde parodie des séries policières des années 2000. Très proche de l'humour des Y a t il un pilote ou un flic

mercredi 10 juillet 2019


Le Petit Monde de Don Camillo

Le Petit Monde de Don Camillo (1952)

Le meilleur rôle de Fernandel, sous la direction d'un des plus grand réalisateur social français. Une excellente comédie à l'italienne.

mercredi 10 juillet 2019


Le Grand Pardon 2

Le Grand Pardon 2 (1992)

La suite nanardesque du plus gros succés en France de l'année 1982. Hilarant malgré lui avec le face à face Hanin/Walken

samedi 6 juillet 2019


Le Grand Pardon

Le Grand Pardon (1982)

J'adore ce plagiat pieds noir du Parrain. Il y a quand même un casting très important pour l'époque et une vraie proposition de cinéma

samedi 6 juillet 2019


Le retour de Godzilla

Le retour de Godzilla (1955)

Une exploitation pure du succès surprise du 1er six mois après. Il intègre le premier combat de monstre géant de la série. Amusant.

samedi 6 juillet 2019


Godzilla

Godzilla (1954)

un chef d’œuvre d’allégorie sociale sur le Japon d'après guerre. Un impératif dans toutes culture cinéphilique qui se respecte.

samedi 6 juillet 2019


Godzilla

Godzilla (2014)

Le retour du monstre le plus mythique du cinéma asiatique. Le lancement d'un monsterverse prometteur avec une réal intelligente. A tenter

samedi 6 juillet 2019


Le Petit César

Le Petit César (1931)

Le film fondateur du gangster au cinéma américain. D'après un très bon roman de William Burnett (qui sera dialoguiste sur Scarface en 1933).

samedi 6 juillet 2019


Stargate : Atlantis

Stargate : Atlantis (2004)

Le genre SF exploration ne se résume pas qu'à Star Trek. Et en plus y a Jason Momoa jeune alors quoi de plus ?

mardi 2 juillet 2019


Beaucoup de bruit pour rien

Beaucoup de bruit pour rien (1993)

Kenneth Brannagh approfondis son exploration des oeuvres du poète anglais avec un des plus beau casting possible dans les 90's

mardi 2 juillet 2019


Henry V

Henry V (1944)

Laurence Olivier galvanise le peuple anglais en plein Blitz par l'adaptation en film de cape et d'épée de la plus grande victoire anglaise.

mardi 2 juillet 2019


Henry V

Henry V (1979)

L'adaptation mi-théâtre, mi-téléfilm de la pièce la plus patriotique de Shakespeare. Classique mais sans surprise.

mardi 2 juillet 2019


Les Gardiens de la Galaxie

Les Gardiens de la Galaxie (2014)

Un film fun et parfois surprenant ce qui est une qualité plus que rare pour un blockbuster super héroïque.

mardi 2 juillet 2019


BoJack Horseman

BoJack Horseman (2014)

Un bijou absolu d'humour noir et grinçant qui vous poussera à beaucoup de réflexion. Une ouvre culte en devenir.

mardi 2 juillet 2019


Jules César

Jules César (1953)

L'une des meilleures adaptations de Shakespeare. Moins expérimental que Macbeth d'Orson Welles, Plus nerveux qu'Hamlet de Laurence Olivier

mardi 2 juillet 2019